L'ART EN LORRAINE

english_icon.jpg English version

Dans son ouvrage « Les Peintres lorrains du 18e siècle » François Pupil, historien d’Art dit à propos de la Lorraine  : « Dans le panorama de l’histoire de l’art français, la Lorraine occupe une place originale à cause de sa position géographique aux marches de l’Empire allemand et d’une Indépendance longtemps défendue. Ainsi, le siècle de Jacques Callot et de Georges de la Tour s’inscrit-il en contrepoint de la guerre de Trente ans et des ravages causés aux Duchés de Lorraine et de Bar par leur situation politique ambiguë ».

Trois périodes « phare » :

XVl et XVlle siècles : La Lorraine  « terre de graveurs »

Jacques Callot - La Grande chasse

Au XVle siècle, citons Nicolas Beatrizet, Pierre Woeiriot, Alexandre Vallée …

Au XVlle siècle, la très fameuse Ecole lorraine : Jacques Callot, Jacques BellangeIsraël Silvestre, Sébastien Le Clerc, Claude Deruet….tous en quelque sorte précurseurs de nos bandes dessinées. Par exemple,  Jacques Callot avec « les Gueux » ou « les Grandes Misères de la Guerre »  ou encore Sébastien Le Clerc avec ses séries de personnages de la Société française….

 

XlXe siècle : Les célèbres miniaturistes lorrains

Jean-Baptiste Augustin et sa famille (le peintre à gauche)

Entre 1790 et 1830, la Lorraine fut la région de France qui « fournit » les plus grands miniaturistes du pays. Parmi eux, on peut citer Jean-Baptiste Isabey, Jean-Baptiste Augustin, François Dumont, Jean-Antoine Laurent et tant d’autres …

 

XlXe – XXe siècles : L’Ecole de Nancy « fait le tour du monde »

Emile Friant -Printemps

Entre 1890 et 1920, Nancy fut une des sources majeures du très célèbre courant artistique « Art Nouveau ». Une pléthore d’artistes en tous genres fit regarder la Lorraine comme une région « phare » dans le monde artistique français et européen.

Citons :

Mais il serait injuste de limiter l’Art en Lorraine à ces trois grandes périodes majeures. Notre Province fut aussi de tout temps « terre de sculpteurs » ; qui ne connaît Ligier Richier, la famille Adam, Claude Michel Clodion ou encore le messin Christophe Fratin.

Le XVllle siècle fut aussi riche en créateurs et le dernier Duc de Lorraine, Stanislas Leszczynski sut protéger des architectes et des peintres de talent.

Enfin, au XXe siècle, l’Ecole des Beaux Arts de Nancy eut comme élèves des artistes tels que Paul Colin, Jean Lurçat, Jacques Majorelle, Etienne Cournault

L’autre grande métropole de Lorraine, Metz, ne fut pas en reste avec après 1834 l’apparition de « l’Ecole de Metz » ainsi dénommée par Baudelaire regroupant Maréchal, les Hussenot, Migette ou Devilly.

Enfin citons la bonne capitale vosgienne d’Epinal ou fleurit du XlXe siècle jusqu’à nos jours cette tradition de l’imagerie populaire avec les célèbres Pellerin et Georgin.

La Lorraine donc, a bien mérité que l’on s’attarde sur tous ces artistes connus ou amateurs éclairés.  C’est tout à la fois l’objet et le sujet d’« artlorrain.com » et je suis heureux de partager ma passion avec Vous.

 

Bonne découverte à Tous et Toutes

 

Robert LETERRIER