Scelta d'alcuni miracoli e grazie della Santissima Nunziata di Firenze

Scelta d'alcuni miracoli e grazie della Santissima Nunziata di Firenze - 41 estampes au burin

img_abonnes_only2.jpg

Technique:

Suite complète et en premier état (sauf le titre en troisième état) de 41 planches gravées sur cuivre majoritairement par Jacques Callot.

"41 tavole compreso il titolo, sono di Gio. Callot e rarissime a trovarsi [...]" Cicognara, 2060.

Le présent exemplaire est parfaitement conforme au premier état décrit ci-dessous par Edouard Meaume in Recherches sur la vie et les ouvrages de Jacques Callot, 261-301.

La page de titre qui porte la mention Nelle Stamperia de Landini, ainsi que la date de 1636 presque entièrement effacée et corrigée à la main, correspond au troisième état (voir ci-dessous).

"Suite de 41 estampes, y compris le titre, gravées au burin et qui décorent le livre dont le frontispice, ci-après décrit, indique exactement le titre.
Le titre n'est pas chiffré. Il porte 182 millim. de haut, dont 4 de marge, sur 116 millim. de large.
Les autres pièces sont chiffrées à la droite du bas, dans les marges, et comme il suit: 1, 3, 5, 7, 9 etc., et jusqu'à la quarantième, qui porte le nombre 79. Voici leurs dimensions: Hauteur: 130 à 139 millim., dont 16 à 22 de marge. Largeur: 78 à 83 millim.
A l'exception du titre, dont les différences seront indiquées ci-après, on connait trois états de ces planches:
I. C'est celui que nous allons décrire: il n'y a qu'un seul chiffre au bas de la droite de chaque planche. Dix-huit pièces n'ont point de texte au verso. Ce sont celles qui portent les numéros 3, 17, 23, 25, 29, 33, 39, 41, 43, 53, 63, 65, 69, 71, 73, 75, 77, 79.
A toutes les autres on voit du texte au verso.
II. Outre le chiffre qu'on remarque dans le premier état, chaque planche est numérotée à la gauche du bas, de 1 à 40. Dans cet état on aperçoit, au verso de quelques pièces qui sont autres que celles ci-dessus indiquées, des fragments de texte de la seconde édition.
III. Chaque pièce porte toujours deux numéros, mais on ne voit pas de texte au verso. En cet état les planches sont fort usées.

Ce livre a pour objet de décrire les principaux miracles opérés par la vertu de l'image de Notre-Dame de l'Annonciade de Florence. Il est dédié à Christine de Lorraine, fille de Charles III et veuve de Ferdinand de Médicis, grand duc de Toscane. Le texte et les gravures ont été composées longtemps avant leur première publication, qui eut lieu en 1619. Le titre seul est de cette époque. Les quarante gravures qui l'accompagnent sont moins bien exécutées, et datent des premiers temps du séjour de Callot à Florence. Elles ont été faites d'après les compositions de différents maîtres florentins, tels que Giov. Biliverti, Fabr. Boschi, Arsen. Mascagnio, Pomerancio, Math. Roselli et Tempesta. Aucune ne porte le nom de Callot, quoique la majeure partie lui appartienne certainement. Plusieurs n'ont aucune analogie avec sa manière et peuvent difficilement lui être attribuées.
Voici ce qu'on lit sur cette suite dans les notes manuscrites de Mariette, fol. 66: Elles sont gravées au burin, d'une manière fort finie. Il y en a 19, en comptant le frontispice, du dessin de Math. Rosselli, 6 de Mascagni, 2 de Pomerance (qui se nomme Antoine, ce qui est remarquable), 4 de Tempeste et 1 de Fabrizio Boschi, 1 de Jean Bilivert que le père Orlandi nomme Antoine Biliven, et 8 où il n'y a pas de nom d'auteurs marqués. Les quatre d'après Tempesta ne me paraissent pas de Callot, non plus que le titre, qui pourrait bien être de Th. Cruger.
Dans la première édition, les figures ne sont pas placées dans l'ordre de notre description. Cela tient à ce que les numéros qu'on voit à droite de chaque estampe ne correspondent pas à l'ordre du texte qu'elles sont destinées à décorer. Ainsi, après le n°35 on trouve le n°39, et le n°37 se trouve reporté à la page 169. Les n° 41 à 53, qui devraient se trouver après le n°39, sont plus loin dans le volume à côté du texte qui donne une ample description de chaque miracle."

Trois états du titre sont connus, le premier porte la date de 1619. Dans le deuxième la date est de 1636. Dans le troisième, "la date de 1636 a été effacée, non sans laisser des traces visibles. On rencontre quelquefois ce troisième état du titre en tête de la première édition du livre. Ceci ne peut s'expliquer que par la découverte d'anciens exemplaires restés en magasin, mais incomplets du titre. Le plus souvent ce frontispice, ainsi mutilé, accompagne des épreuves très-affaiblies par des tirages successifs. Mariette attriue ce titre à Th. Cruger".

Hormis le titre, les planches de notre exemplaire sont d'un bon tirage.

"Volume recherché à cause des gravures". Brunet, Ed. 1814, II, p. 269

Nombreuses petites restaurations avec rustine de papier en marge de fond (en marge de gouttière pour le feuillet C1 et la planche n°3) des feuillets de texte ou des planches (très loin de la cuvette pour les gravures, ou du texte); déchirure angulaire sans manque sur 5 cm en pied du feuillet de texte C3 (feuillet à manipuler avec précaution car fragile); fente sans manque sur 7 cm dans le feuillet de texte H (il n'est pas fragilisé); discrète fente sans manque sur 3,5 cm dans la légende de la planche n°27; fente sans manque sur 9 cm environ sur le bord inférieur de la cuvette de la planche n°39; fente sans manque sur 10 cm dans le feuillet de texte T; petite fente sans manque sur 5 mm en bord de gouttière du feuillet de texte F2 et sur 2 cm au feuillet Dd4; tache d'encre en pied du feuillet de texte Dd2, plus petites et éparses sur quelques autres feuillets; petite mouillure angulaire en tête de quelques feuillets et à la table; des souillures peu foncées en marge; brunissures/rousseurs habituelles, quelques feuillets cornés; légers ressauts de quelques feuillets.
Assez nombreux défauts sur les feuillets de texte donc; nonobstant les défauts en marge et ceux signalés, la suite est quant à elle en condition tout à fait convenable et en bon tirage.

Reliure parfaitement solide avec défauts d'usage: petits accrocs à la coiffe de tête et à la pièce de titre, frottements sur le papier des plats, usures sur les coupes.

Exemplaire moyen de ce livre recherché, mais bien complet de ses planches en premier état (sauf le titre, en troisième).