DAUM

DAUM

Ville:

Auguste DAUM

À la suite de la guerre de 1870, Jean Daum (1825 - 1885), notaire à Bitche, vend son étude et opte pour la France. Il s'installe à Nancy en 1876 et prête, la même année, de l'argent à plusieurs reprises à Avril et Bertrand, propriétaire de la verrerie Sainte-Catherine de Nancy, une manufacture qui produit du flaconnage et de la gobeleterie ordinaire. L'entreprise ne trouve pas son équilibre financier et Daum est contraint de la racheter : il y investit 50 000 francs le 23 mars 1878 et devient chef d'une entreprise de 150 ouvriers, dans un domaine dont il ignore tout.

En 1878, il y associe son fils Auguste, mais, il ne connaît pas les premiers succès de l'entreprise. À sa mort, en 1885, Auguste prend seul la direction de la verrerie avant d'être rejoint, en 1887, par son frère Antonin (Jean Antonin Daum, né à Bitche 1864 † Nancy 1930), tout juste diplômé de l’École centrale des arts et manufactures.

Devant la mauvaise santé financière de la verrerie, Auguste, qui suivait une formation de juriste, se voit obligé d'en prendre la tête, après qu'elle a été rachetée pour la sauver de la faillite. Antonin commence par embellir les services de table courants. Familiarisé avec les techniques du verre de par sa formation, il oriente la production vers la création artistique. Les deux frères préparent, entre 1889 et 1891, la création d'un département artistique qui est confié à Antonin. Auguste lui donne tous les moyens de travailler pour suivre le sillon creusé par Émile Gallé dans la verrerie Art nouveau.
Antonin commence avec quelques modèles simples pour continuer rapidement avec la gravure à l'acide, puis, en passant à des modèles utilisant les techniques de gravure à la roue, de verres à deux ou trois couches. De 1890 à 1914, il ne crée pas moins de trois mille références.
Il joue un rôle important lors de l'Exposition Internationale de l'Est de la France en 1909 et assure après 1918 l'adaptation de la firme aux nouvelles conditions de production, soucieux d'y maintenir qualités techniques et orientation esthétique plus qu'utilitaire. 

 

 

A_Antonin DAUM.jpg

Jacques Grüber est le premier artiste de la verrerie. Recruté en 1893, on lui confie la création de pièces en vue de figurer à l'exposition universelle de Chicago de 1893. Ce fut le premier grand succès qui propulsa Daum dans le cercle fermé des industries d'art. Les Daum y gagnent la participation à l'exposition de Nancy en 1894. Il y eut ensuite les expositions de Lyon (1894), Bordeaux (1895) et Bruxelles (1895 et 1897), au cours desquelles ils reçoivent des distinctions.

Une école de dessin est créée, en 1897, à l'intérieur de l'entreprise qui forme ainsi ses propres décorateurs et graveurs.

Henri Bergé y est maître décorateur, c'est le deuxième artiste de l'entreprise. Il aura à ses côtés Émile Writz à partir de 1898.

La consécration de l'aventure arrive lorsque le premier grand prix pour la verrerie d'art de l'exposition universelle de 1900 est décerné à Daum et à Gallé. Daum y présente des pièces préparées avec soin : le décor intercalaire (brevet de 1899), les luminaires qui deviennent une spécialité.

En 1904, Almaric Walter y développe des pâtes de verre, il restera chez Daum jusqu'en 19151.

En 1901, les statuts de l'École de Nancy sont officiellement posés. Émile Gallé est l'homme à l'origine de ce regroupement et en devient président. Antonin est vice-président. Antonin est également une des personnalités de la chambre de commerce de Nancy. Il joue un rôle important en 1909 lors de l'exposition internationale de l'Est de la France qui marque la fin de l'École de Nancy. Auguste meurt en 1909, Antonin est actif jusqu'à sa mort en 1930, mais partage les responsabilités avec les fils d'Auguste : Jean, Henri et Paul.

Jean meurt en 1916, Henri est gérant comme son père. Paul est diplômé de l'Institut de physique et chimie de Nancy, il prendra progressivement la place d'Antonin. Les Daum assurent après 1918, l'adaptation de l'entreprise aux nouvelles conditions de production, soucieux d'y maintenir qualité, techniques et orientations esthétiques plus qu'utilitaires.
L'entreprise continue de participer aux grandes expositions : Barcelone en 1923, Exposition internationale des Arts déco à Paris en 1925, Exposition coloniale à Paris en 1931.

Dans les années 1920, Paul oriente la production vers l'Art déco devant la perte d'intérêt du public pour l'Art nouveau. La demande est importante et l'entreprise prospère. Elle ouvre une deuxième cristallerie Belle-Étoile à Croismare, en 1925, dont Paul est le directeur. Elle fournit de la verrerie blanche, des boules, de la fantaisie signée Lorrain. Pierre Davesn crée des modèles à partir de 1928. La crise économique des années 1930 touche Belle-Étoile qui est fermée en 1934. Quelques grosses commandes permettent à l'entreprise de poursuivre sa production : en 1935, la Compagnie transatlantique commande 90 000 pièces en verre et cristal pour le paquebot Normandie.

Après la Seconde Guerre mondiale, le cristal prend une place prépondérante, sous la direction d'Henri et de Michel Daum. L'aîné des petits-enfants d'Antonin, Antoine Froissart (1920-1971), ingénieur de l'École centrale Paris, met au point la fabrication d'un cristal particulièrement transparent et brillant. Ce nouveau cristal favorise la création de pièces aux formes épaisses et souples, et à l'aspect lumineux. Jacques, petit-fils d'Auguste, apporte un souffle nouveau en 1965 en faisant appel à des créateurs contemporains. César passe plusieurs semaines à Nancy et travaille à de nouvelles exploitations de la matière.

En 1976, Pierre de Chérisey, petit-fils d'Antonin, est le dernier président de la famille Daum à la tête de l'entreprise (jusque dans les années 1990).

Rachetée majoritairement en 2000 par Axa Private Equity et le Crédit agricole et l’orfèvre Tétard 1860 est aux prises avec des soucis financiers, la cristallerie dépose le bilan en 2003 avant de se reconstituer la société est rachetée par le financier algéro-français Prosper Amouyal via sa holding Financière Saint-Germain en mai 2009.

La cristallerie existe toujours et sa production est internationalement connue : de nombreux créateurs travaillent pour elle, tel Jean Boggio

Bibl.  :  "Wikipédia"

Tout comme la majeure partie de la production des établissements d'Emile Gallé, la production des établissements Daum est dans sa presque totalité considérée comme industrielle.
Aussi, Artlorrain.com ne présentera que les résultats de vente des pièces les plus représentatives des verreries issues de la fabrique Daum.
Les pièces les plus exceptionnelles ont été présentées à la vente lors de deux fameuses ventes qui se sont déroulées à Tokyo et Paris par l'étude Ader-Picard-Tajan les 15 mars 1984, 7 octobre 1987 et 20 novembre 1990. 

Catégorie:


Oeuvres de DAUM mises en vente

Affichage 1 - 20 sur 107

Saules soleil couchant - Verre multicouche signé

Lot n° 61
H. 29cm

Vase en verre soufflé-moulé à décor en relief de saules pleureurs.
Signé « Daum Nancy ».
Vers 1910.

Le détail des ventes est uniquement accessible aux abonnés.

Créez un compte gratuitement puis abonnez-vous !


Coupe de l'Alliance franco-russe - verre soufflé gravé, émaillé et rehaussé or, non signé

Lot n° 195
H. 10,5cm

Sur piédouche en verre soufflé gravé, émaillé et réhaussée or, de l'aigle russe à deux têtes, croix de Lorraine, chardon "qui s'y frotte s'y pique", ancre de marine "plus penser que dire" et ruban "Les fidèles Lorrains". Non signée.
H.: 10.5 cm (très légère égrenure au col).
Modèle créé pour célébrer l'amitié Franco-russe avec le Tsar Alexandre III, lors de la visite de l'escadre de Russie en 1893 à Toulon. Un exemplaire similaire conservé au Musée des Beaux Arts de Nancy

Le détail des ventes est uniquement accessible aux abonnés.

Créez un compte gratuitement puis abonnez-vous !


Vase à corps toupie épaulée et petit col annulaire. - Verre multicouche signé

Lot n° 300
H. 13,5cm

Épreuve en verre multicouche vert foncé sur fond rouge et blanc opalescent. Décor d'un joueur de flûtes au clair de lune appelant son chien sur fond de végétation et de fleurs, entièrement gravé dans de multiples bains d'acides et finement repris à la meule.
Signé à l'or «Daum Nancy fecit d'après E. Lachenal» et daté à l'or 1896.
H: 13,5 cm
Deux petites bulles éclatées à la cuisson au fond du vase en partie interne et deux bulles interne au niveau du col.

Le détail des ventes est uniquement accessible aux abonnés.

Créez un compte gratuitement puis abonnez-vous !


Grand vase trilobé modèle « Prairie » - Verre soufflé, émaillé et peint à la main, signé

Lot n° 131
H. 35,5cm

Le détail des ventes est uniquement accessible aux abonnés.

Créez un compte gratuitement puis abonnez-vous !


Vase au "Sorbier des oiseleurs" - Verre multicouche signé

Lot n° 78
H. 47,5cm

Le détail des ventes est uniquement accessible aux abonnés.

Créez un compte gratuitement puis abonnez-vous !


Suite de trois éléments de la suspension monumentale - Fer forgé et verreries signées

Lot n° 230     -  Collaboration entre Edgar Brandt et Daum Nancy

Le détail des ventes est uniquement accessible aux abonnés.

Créez un compte gratuitement puis abonnez-vous !


Vase soliflore - Verre multicouche signé

Lot n° 1048
H. 35cm

Le détail des ventes est uniquement accessible aux abonnés.

Créez un compte gratuitement puis abonnez-vous !


Lampe de parquet au cobra "La tentation" Bronze et verrerie, signées

Lot n° 267
Lampadaire de parquet en bronze à patine brune sombre figurant un cobra dressé sur un panier tressé.
Vasque en verre multicouche de DAUM à marbrures intercalaires jaune et rosé. Accident dans la partie basse de la verrine au niveau de l’attache du luminaire.

Le détail des ventes est uniquement accessible aux abonnés.

Créez un compte gratuitement puis abonnez-vous !


Importante lampe dite Champignon au paysage lacustre avec voiliers et aiguilles de pins - Verre multicouche signé

Lot n° 235
 Forme balustre effilé avec bague et monture métallique sur laquelle repose un chapeau hémisphérique. Décor gravé à l'acide et à la roue, dans les tons de brun sur fond marmoréen jaune orangé. 
Monture en fer forgé. 
Signature gravée dans le décor, vers 1905. 
H. : 60 cm.

Le détail des ventes est uniquement accessible aux abonnés.

Créez un compte gratuitement puis abonnez-vous !


Lampadaire « cobra » - Bronze doré et verrerie

Lot n° 156
figurant un serpent lové dressé sur une base circulaire à décor imitant la vannerie, enserrant un cache ampoule de forme tulipe en verre orangé. Dans le goût de la collaboration entre Edgar BRANDT (1880-1960) et DAUM NANCY. Vers 1950. Accidents et manques à la coupe.
Dimensions non communiquées

Le détail des ventes est uniquement accessible aux abonnés.

Créez un compte gratuitement puis abonnez-vous !


Exceptionnel vase soliflore à panse bombée et corps tubulaire - Verre doublé signé

Lot n° 51
Sur talon plat renflé en verre doublé à décor dégagé à l'acide et émaillé de roses et de motifs géométriques polychromes rehaussés d'or et de cabochons polychromes appliqués à chaud sur un fond marmoréen blanc et jaune.
Signature à l'or «Daum Nancy».
Vers 1900.
H: 63,5 cm
Bibliographie:
- Clothilde Bacri, «Daum», Michel Aveline Editeur, 1992, variante du modèle reproduite à la page 54.
- Galerie Katharina Büttiker, «Daum Nancy III», Zürich, variante du modèle reproduite à la page 65

Le détail des ventes est uniquement accessible aux abonnés.

Créez un compte gratuitement puis abonnez-vous !


Vase aux branches de mûrier - Vitrification de poudres colorées gravées à l’acide, signé

Lot n° 154
H. 22,8cm

Épreuve en technique de vitrification de poudres colorées gravées à l’acide à décor tournant de branches de roncier sur fond nuagé amati.
Signature à l’écusson Daum croix de Lorraine Nancy.

Le détail des ventes est uniquement accessible aux abonnés.

Créez un compte gratuitement puis abonnez-vous !


Important vase cornet élevé sur piédouche - Verre dégagé à l’acide signé

Lot n° 155
H. 38,4cm

Épreuve en verre dégagé à l’acide sur couche en vitrification de poudres colorées à décor tournant de branches de roncier.
Signature écusson Daum croix de Lorraine Nancy

Le détail des ventes est uniquement accessible aux abonnés.

Créez un compte gratuitement puis abonnez-vous !


Lampe en verre dégagé à l’acide et pied en bronze patiné - Ciel de lampe gravé et émaillé, signé

Lot n° 158
H. 51,3cm

Ciel de lampe gravé et émaillé rehaussé de neuf applications en haut relief de verre rouge collées à chaud à l’imitation des baies de bryone dioïque.
Monture Art Nouveau à trois branches à décor de feuillage stylisé.
Signature Daum croix de Lorraine Nancy.

Le détail des ventes est uniquement accessible aux abonnés.

Créez un compte gratuitement puis abonnez-vous !


Rare vase en forme de lampe de dentelière - Épreuve en verre multicouche vert ciselé, signée

Lot n° 159
H. 22,8cm

Épreuve en verre multicouche vert ciselé sur plaquettes dans lesquelles sont gravées les baies bleues du prunellier.

Le détail des ventes est uniquement accessible aux abonnés.

Créez un compte gratuitement puis abonnez-vous !


Lampe en verre de jade à pied métallique - Verre marmoréen signé

Lot n° 144
H. 37,5cm

Ciel de lampe à bulbe en verre marmoréen olive nuagé de brun inséré dans une monture en fer ouvragé feuillagé. Piétement quadripode à effets martelés et patine bronze. Signature Daum croix de Lorraine Nancy

Le détail des ventes est uniquement accessible aux abonnés.

Créez un compte gratuitement puis abonnez-vous !


Coupe aux libellules et renoncules - Verre multicouches soufflé-moulé signé

Lot n° 30
Rare et importante coupe circulaire à panse renflée et col évasé en verre multicouches soufflé-moulé à décor dégagé à l acide, appliqué à chaud et repris à la roue de libellules et de renoncules vertes et jaunes sur fond vitrifié bleu ciel et mauve. Signée « Daum Nancy ». Vers 1904.
H : 13,5 cm / Diam. 25 cm

Le détail des ventes est uniquement accessible aux abonnés.

Créez un compte gratuitement puis abonnez-vous !


Rare vase balustre à décor de motifs d’algues et de fond marin - Verre doublé signé

Lot n° 28
H. 21cm

Le détail des ventes est uniquement accessible aux abonnés.

Créez un compte gratuitement puis abonnez-vous !


Grand vase diabolo aux tournesols - Verre multicouche signé

Lot n° 182
H. 61cm

Vase à corps évasé et se terminant par un col droit ; un grand tournesol dans les tons orangés et verts anime la pièce de bas en haut, le motif dégagé à l’acide et brillant poli est partiellement repris à la meule et martelé Signé sous la base Daum Nancy.  
Ce rare exemplaire est à rapprocher d’un vase aux tulipes décrit p 48 dans le livre Daum par Noël Daum aux éditions Denoël

Le détail des ventes est uniquement accessible aux abonnés.

Créez un compte gratuitement puis abonnez-vous !


Vase aux libellules - Verre multicouche signé

Lot n° 80
H. 26,5cm

Le détail des ventes est uniquement accessible aux abonnés.

Créez un compte gratuitement puis abonnez-vous !

Pages