Paysagiste

Jacqueline OBLIN-CORBIN

(1933 - 1999)
Jacqueline OBLIN-CORBIN  "Femme au paréo"

Jacqueline Oblin s’est formée à l’Ecole Nationale Supérieure des Beaux Arts dans l’atelier de Corbin.
Sociétaire des artistes français, elle obtint le prix du portrait en 1991. Elle a exposé dans de nombreuses galeries en France et à l’étranger. Elle pratiquait diverses techniques (huile, aquarelle, lavis, sanguine etc. ) qui lui permettaient d’exprimer ses différentes sensibilités au travers des sujets les plus variés.
 Jacqueline Oblin-Corbin  continua la générosité paternelle, le mécène et artiste amateur E. Corbin, fondateur du Musée de l'Ecole de Nancy"

Claude NOZERINE

(1804 - 1878)
Claude NOZERINE  "Forët de Girmont"

Maxime NOIRÉ

(1861 - 1927)
Maxime NOIRÉ  "Marabout à Sidi Bohrof"

Peintre de paysages et portraitiste, Noiré naquit en Moselle, dans la petite ville lorraine de Guinglange où son père était « décorateur d'églises », ce qui pourrait expliquer son goût pour l'art pictural. Adolescent de santé délicate, il arriva à Alger à l'âge de 21 ans, s'épanouit sous le soleil africain et s'y fixa définitivement.

Sans formation académique, simple employé de la maison Baubil pour la décoration de bâtiments, il développa son talent de peintre autodidacte à l'école de la nature, par un travail acharné sur le motif.

Jules-Achille NOËL

(1810 - 1881)
Jules Achille NOËL

 Peintre paysagiste et de marines, Jules Noël, ou Jules Achille Noël, de son vrai nom Louis Assez Noël, est né à Nancy en1810 et décédé en Algérie en 1881. 
Il a peint sur le motif en Bretagne et en Normandie.
Son père étant lorrain et sa mère originaire de Plougasnou, il passe une partie de son enfance à Quimper où son père instituteur lui apprend le dessin. Il est formé à l'académie de Charioux à Brest.
Il enseigne le dessin à Saint-Pol-de-Léon, puis à Lorient et va ensuite résider à Nantes de 1839 à 1843.

Georges NOËL

a travaillé fin XIXème-début XXème

Peintre de paysages, il est né à Commercy (55). Il eut pour Maîtres J. Lefebvre et T. Robert-Fleury.
G. Noel figura au Salon de la S.L.A.A. de Nancy entre 1905 et 1913 avec des oeuvres telles que : Bord de Canal, Marine à Grandville, Vieille masure, Intérieur, Tilleuls à Commercy, Avenue des Tilleuls en Août, Tilleuls en avril.... (L'artiste habitait Avenue des Tilleuls à Commercy). 

Bibl.  :  Harcos  "Peintres et graveurs lorrains"

Léon NASSOY

(1873 - 1937)
Léon Nassoy  "Paysage au charbonnier"

 Peintre,  fils d’un agriculteur de Craincourt, petit village du Saulnois, Léon Nassoy est né le 13 décembre 1873. Après avoir été l’élève de Jules Larcher et être passé par l’Académie des Beaux-Arts de Munich, il figure dès 1900 au Salon de Nancy, et expose régulièrement au Groupement des Artistes Mosellans après la guerre. Professeur de dessin, de peinture et de modelage à l’Ecole Professionnelle de Metz, il travaille comme restaurateur au Musée de Metz. Il meurt à Sion en 1937.

Jean MONTEMONT

(1913 - 1959)
Jean MONTÉMONT

  Peintre né à Rupt sur Moselle en 1913, il meurt à Remiremont en 1959. Fils d’Adrien Montémont, courtier en coton, et de Jeanne Pierrel, il fait toutes ses études au collège de Remiremont, depuis la classe de 10ème, où il entre en octobre 1919, jusqu’à la classe de Philosophie et le baccalauréat obtenu en 1931. La même année, le 28 juin, à Paris, il reçoit du président de la République Paul Doumer le prix de dessin du Concours général venu consacrer son jeune talent.

Camille MARTIN

(1861 - 1898)
Camille MARTIN

Peintre, aquarelliste, graveur, relieur ... il est né à Nancy en 1861 et y meurt en 1898. Il fut élève de l'École des beaux-arts de Nancy et remporta le prix Jacquot en 1881, ce prix lui ouvrant les portes de École des arts décoratifs de Paris.

Sa rencontre avec Hokkai Takashima en 1885 sensibilise Camille Martin à l'art japonais. Il peindra essentiellement des paysages vosgiens en utilisant de nombreuses techniques : émail, céramique, cruit et le bois-brûlé.

Albert MARKS

(1871 - 1941)
Albert MARKS

Comme son frère Ferdinand, peintre lui aussi, Albert Markovski, dit Marks, n’est pas messin de naissance mais d’adoption et d’inspiration. Il est né à Paris le 24 janvier 1871 d’un père d’origine prussienne, ferronnier d’art. Au lendemain de l’annexion, sa famille s’installe à Metz, où Albert connait une jeunesse simple et obscure. Après des débuts de sculpteur (il est entre 1884 et 1894, l’élève de Dujardin) il s’oriente vers la peinture et devient un paysagiste chez qui on perçoit, du moins dans les premières toiles, l’influence de Corot et de Daubigny.

Marie MARLIER

(? - ?) vit au 19e-20e

Peintre, elle est née à Remiremont au XIXème siècle. Elle eut pour maîtres Waidmann et J. Adler. Elle exposa des paysages et des fleurs au Salon de Nancy entre 1888 et 1907.
En 1896, elle expose au Salon des Champs Elysées deux tableaux de fleurs.
 Elle vécut à Remiremont où elle figura au Salon annuel. Le Musée de la ville conserve d'elle une peinture : Pivoines.

Bibl.  :   Harcos "Peintres et graveurs lorrains".

Pages

S'abonner à RSS - Paysagiste