Etienne COURNAULT

Etienne COURNAULT

(1891 - 1948)
Etienne COURNAULT

Peintre, graveur né à Malzéville (54) en 1891 et y meurt en 1948.  D'origine lorraine, il appartient avec ses amis Jean Lurçat et Jean Prouvé à la jeune génération d’artistes héritiers de l’Ecole de Nancy formés aux arts graphiques autant qu’aux arts appliqués. D’abord formé à la gravure puis destiné à une carrière de portraitiste mondain, le jeune homme se tourne vers les avant-gardes dès son arrivée à Paris en 1921.
D’abord influencé par le cubisme, il ne tarde pas à explorer d’autres champs créatifs inspirés par la poétique surréaliste et l’humour Dada: la tache, le graffiti, le dessin d’enfant, le masque, la calligraphie deviennent ses thèmes privilégiés.

Au milieu des années vingt, sa curiosité le conduit à explorer l'ancien procédé de la peinture sous verre et du verre églomisé, réalisé à partir du miroir.

À partir de ces compositions, il fabrique des « objets sans nécessité apparente » dont Man Ray réalisera des photographies puis imagine de véritables sculptures de verre et trouve ainsi des applications inédites dans les arts appliqués.

C’est à l’occasion d’une exposition à la galerie Vavin-Raspail que Cournault fait son entrée dans le Paris artistique et entame l'une des périodes les plus prolifiques de sa carrière.
Le couturier Jacques Doucet devient son principal client et l'introduit dans le cercle de ses artistes favoris : Cournault rencontre Rose Adler et Pierre Legrain qui deviendront des intimes. Séduit par l’originalité de l’œuvre de Legrain, il collabore avec son ami à la conception de plusieurs meubles. D’autres fructueuses collaborations suivront avec son ami d’enfance Jean Prouvé et l’orfèvre Jean Desprès pour la création de bijoux.
La disparition de Doucet puis de Legrain en 1929 affecte profondément Cournault qui se détourne peu à peu des arts décoratifs. Cournault se retranchera chez lui en Lorraine et entreprendra de nouvelles recherches qu’il n’acceptera de montrer qu’à de rares occasions.
À des recherches picturales qui viennent tutoyer celles de Masson, de Miro ou de Klee, le lorrain amplifie son travail par de nombreuses expérimentations techniques comme la peinture au sable, la fresque, de très nombreux procédés de gravure. Consacré par quelques commandes publiques, l’artiste meurt prématurément en 1948 laissant une œuvre conséquente, fruit d’une aventure spirituelle, volontairement menée et vécue dans la solitude et le mépris de la compétition.

Bibl.  :  "http://www.authenticite.fr"
            André Jacquemin  "Etienne Cournault" in "Le Pays Lorrain" 1951 
              


Oeuvres de Etienne COURNAULT mises en vente

Affichage 1 - 20 sur 215

Catalogue de l'oeuvre gravé - ouvrage avec reproductions

img_abonnes_only2.jpg

1966

Lot n° 16
Nouvelles de l'estampe n° 2

Le détail des ventes est uniquement accessible aux abonnés.

Créez un compte gratuitement puis abonnez-vous !


Vue de l'exposition universelle de Paris - 1937 - depuis la Tour Eiffel - Eau forte signée

Lot n° 348
Epreuve sur vélin BFK Rives d'Arches. Signée et datée au burin dans la planche. Numérotée Q/21, contresignée et datée 1937. 45,5 x 63,5 cm. Cuvette : 30 x 40 cm. (petites rousseurs)

Le détail des ventes est uniquement accessible aux abonnés.

Créez un compte gratuitement puis abonnez-vous !


Nature morte au vase de roses - Monotype signé

Lot n° 3014

Le détail des ventes est uniquement accessible aux abonnés.

Créez un compte gratuitement puis abonnez-vous !


Exceptionnelle broche "Personnage à la main levée" - Épreuve en glace peinte, noir et anthracite, platine en argent

img_abonnes_only2.jpg

1930

Lot n° 34
pièce unique Exceptionnelle broche. Épreuve en glace peinte, noir et anthracite, sur tain argent figurant le motif titre. La partie en verre reçue par une platine en argent complète de son fermoir à épingle au dos et enchâssée, à chaque extrémité, dans une barrette aux angles tronqués également en argent. Signée J. DESPRÉS à la pointe et porte les poinçons de Maître Orfèvre et garantie au revers.
Longueur: 5,7cm Poids brut: 18,8g

Le détail des ventes est uniquement accessible aux abonnés.

Créez un compte gratuitement puis abonnez-vous !


"La Grande Drague" - Eau forte signée

Lot n° 56
Eau-forte sur Vélin BFK Rives, signée/datée de la main de l'artiste en bas à droite et justifiée/numérotée "Ep. Artiste 1/4" en bas à gauche.
25.5 x 33 cm (non encadrée ; rousseurs).

Le détail des ventes est uniquement accessible aux abonnés.

Créez un compte gratuitement puis abonnez-vous !


Les Arbres - Eau forte signée

Lot n° 63
Eau-forte sur Vélin BFK Rives, annotée au crayon en bas à gauche "Gravure Originale de E.COURNAULT" avec numérotage 4/10.
33 x 25.5 cm (non encadrée ; légère rousseurs).

Le détail des ventes est uniquement accessible aux abonnés.

Créez un compte gratuitement puis abonnez-vous !


Paysage d'hiver - Eau forte signée

Lot n° 65
Eau-forte sur Vélin BFK Rives, annotée au crayon en bas à gauche "Gravure Originale de E.COURNAULT".
25.5 x 33 cm (non encadrée)

Le détail des ventes est uniquement accessible aux abonnés.

Créez un compte gratuitement puis abonnez-vous !


Portrait du graveur André Jacquemin. - Lithographie signée

Lot n° 4
Epreuve 2/10
Pttes rousseurs, pliures et très ptte déchirure.
48,5 x 37,5 cm.

Le détail des ventes est uniquement accessible aux abonnés.

Créez un compte gratuitement puis abonnez-vous !


Ensemble de 6 ouvrages consacrés à l'artiste

Lot n° 188
- Etienne Cournault, Jean Lurçat, Gérald Collot, Galerie La Hune et Galerie de Furstenberg, Paris, Novembre 1958
- Etienne Cournault, 1891-1948, Musée des Beaux-Arts de Nancy, Juin - Août 1978
- Etienne Cournault, 1891-1948, P.-O. Lapie, Musée des Beaux-Arts de Nancy, Février 1951
- E. Cournault, Nouvelles de l'Estampe, Catalogue de l'Oeuvre Gravé, Mme Simon-Cournault, 1966 - Etienne Cournault, 1891-1948, Musée de la Cour d'Or, Metz, 1994 (2 exemplaires)

Le détail des ventes est uniquement accessible aux abonnés.

Créez un compte gratuitement puis abonnez-vous !


Exceptionnelle sculpture à poser - "Poisson sculpture" - Assemblage de plaques de verre clair, signé

Lot n° 132
la plaque de fond et le sujet titre en glace au tain argent. La base en bois laqué noir.
H_ 38 cm L_ 36 cm P_8 cm
Infimes petites égrenures éparses, altérations et oxydations au tain de la plaque Poisson, une plaque en verre clair (en façade) non d'origine, sauts et frisures sur la laque noire du socle

Bibliographie : Glaces et Verres - N° 15 d'avril 1930. Une sculpture identique à la nôtre (tournée ou reproduite dans l'autre sens), sans motifs décoratifs et polychromes sur le tain du sujet Poisson, reproduite page 18.

Le détail des ventes est uniquement accessible aux abonnés.

Créez un compte gratuitement puis abonnez-vous !


Bouquet - Pastel signé

Lot n° 312
56cmx45cm

Dédicacé

Le détail des ventes est uniquement accessible aux abonnés.

Créez un compte gratuitement puis abonnez-vous !


Colette au noeud de moire - burin signé

Lot n° 296
 Epreuve d'artiste de 1933, numérotée 4/25 et dédicacée "à André Jacquemin, son ami Cournault, 1938".
Cuvette : 355 x 275 mm. CR 402.

Le détail des ventes est uniquement accessible aux abonnés.

Créez un compte gratuitement puis abonnez-vous !


"Belle Dame platinée" - Monotype signé

Lot n° 300
dédicacé "pour Anne Jacquemin, son vieil ami E. Cournault".
 64,5 x 50 cm..

Le détail des ventes est uniquement accessible aux abonnés.

Créez un compte gratuitement puis abonnez-vous !


Nature-morte à la coupe de fruits et vases - Fresque signée

Lot n° 301
dédicacée "à André jacquemin, son ami E. Cournault, 1936", et marquée "Fresque sur mortier frais au sable de grès d'Epinal".
24 x 45,5 cm. (accidents aux extrémités en partie basse)
Provenance : - Anne Jacquemin, fille d'André Jacquemin.

Le détail des ventes est uniquement accessible aux abonnés.

Créez un compte gratuitement puis abonnez-vous !


Le dompteur - Glace peinte signée

Lot n° 299
 23 x 27 cm.
Avec son socle en acier de Siegel Paris. Provenance : - offert par Etienne Cournault à André Jacquemin et Andrée Poncelet, à l'occasion de leur mariage, en 1934. - par descendance, Anne Jacquemin, fille d'André Jacquemin.

 

Le détail des ventes est uniquement accessible aux abonnés.

Créez un compte gratuitement puis abonnez-vous !


Nu allongé - Monotype signé

Lot n° 302
dédicacé "aux amis Jacquemin, pour leur anniversaire de mariage, 10 juillet 1944".
Feuille : 30,5 x 27,5 cm. (déchirure de 1 cm à droite ; mouillure à gauche) Provenance : - Anne Jacquemin, fille d'André Jacquemin.

Le détail des ventes est uniquement accessible aux abonnés.

Créez un compte gratuitement puis abonnez-vous !


Exceptionnelle bague moderniste à monture en argent, enserrant une glace peinte et gravée, figurant un couple enlacé. - Bague en argent de Jean Després, signée

img_abonnes_only2.jpg

1934

Lot n° 298

Signée "J. Després - E. Cournault" à la pointe au revers, et datée 1934.
Porte les poinçons de Maître Orfèvre et de garantie.
Poids brut : 14,4 g. (rayures d'usage sur le verre, usures aux extrémités de la monture)

Provenance : - offert par Etienne Cournault à André Jacquemin et Andrée Poncelet, à l'occasion de leur mariage, en 1934. - par descendance, Anne Jacquemin, fille d'André Jacquemin.

Le détail des ventes est uniquement accessible aux abonnés.

Créez un compte gratuitement puis abonnez-vous !


Papillon au bord de la fenêtre - Monotype signé

Lot n° 303
dédicacé "à André Jacquemin, bien cordial souvenir, 41".
Feuille : 63 x 51 cm. (déchirures dans les marges ; deux scotches au revers ; trou de 2 cm en partie haute)
Provenance : - Anne Jacquemin, fille d'André Jacquemin.

Le détail des ventes est uniquement accessible aux abonnés.

Créez un compte gratuitement puis abonnez-vous !


Exceptionnelle broche moderniste à monture en argent, enserrant une glace peinte et gravée, figurant un couple enlacé. - Argent de J. Després, signé

img_abonnes_only2.jpg

1934

Lot n° 297     -   Collaboration avec J. Després
Signée "J. Després - E. Cournault" à la pointe au revers, et datée 1934.
Porte les poinçons de Maître Orfèvre et de garantie.
Poids brut : 40,1 g. Haut. : 61 mm.

Provenance : - offert par Etienne Cournault à André Jacquemin et Andrée Poncelet, à l'occasion de leur mariage, en 1934. - par descendance, Anne Jacquemin, fille d'André Jacquemin.

Le détail des ventes est uniquement accessible aux abonnés.

Créez un compte gratuitement puis abonnez-vous !


Joseph Hecht, le burin dans la main droite - Burin signé

Lot n° 304
Epreuve du 4e état, numérotée 8/30 et dédicacé "à mon ami Jacquemin, bien cordial souvenir, 1936".
Cuvette : 355 x 275 mm. CR 559.

Le détail des ventes est uniquement accessible aux abonnés.

Créez un compte gratuitement puis abonnez-vous !

Pages