Miniaturiste

François DUMONT

(1751 - 1831)
François DUMONT  "Marie Antoinette"

François Dumont, dit Dumont aîné, né à Lunéville le 7 janvier 1751 et mort à Paris le 27 août 1831, est un miniaturiste lorrain puis, après 1766, français. Elève de Girardet.

Orphelin à dix-sept ans, avec un frère et trois sœurs, Dumont monta, comme ses compatriotes Isabey et Augustin, à Paris pour s’y créer des ressources urgentes. Dès l’année de son arrivée, il se trouve de menues besognes de portraits et, grâce à l’appui de sa compatriote, Anne Vallayer-Coster, alors académicienne, il se tira vite d’affaire.

Joseph DERANTON

(1756 - 1832)
Joseph DERANTON  "Portrait d'un jeune homme"

Peintre miniaturiste né à Nancy en 1756 et mort à Paris en 1832. Issu d’une famille d’horlogers originaires de Koeur-la-Petite (55), il fut conduit à la miniature par la peinture sur émail apprise dans l’atelier paternel. Même absent des Salons, il fut très apprécié de la clientèle aristocratique. Sa parenté de style avec Dumont a longtemps fait confondre ses œuvres avec celles du maître.

Bibl.  :  G. Voreaux "Les peintres lorrains du XVIIIème siècle"

Pierre-Aimé DEMANGE

(1802 - 1853)
Pierre Aimé DEMANGE.jpg

Peintre miniaturiste né à Nancy en 1802, mort à Paris en 1853. Il exposa au Salon de Paris de 1823 à 1842. Il fit aussi de la caricature. Dans ce genre, on lui doit notamment une suite de six planches pleines de verve : Les mésaventures. Il  fut un des derniers bons miniaturistes avant l'apparition de la photographie qui provoqua un coup d'arrêt à l'art du portrait sur ivoire.

Bibl.  :  "Bénézit 1976 T. 3"

Jean-Baptiste GILLES dit COLSON

(1686 - 1762)
Jean Baptiste-Gille COLSON  "Portrait de jeune femme"

Peintre en miniatures et pastelliste, il nait à Verdun en 1686 et meurt à Paris en 1762. Sur les conseils du maréchal de Vauban auquel il était apparenté, il suivit son penchant pour les arts malgré l’opposition de son père. Il quitta, sa ville natale pour venir à Paris où il fut l'élève du peintre d' histoire Claude Christophe. Obligé de gagner sa vie, il commença par faire de la miniature en copiant des portraits que le roi envoyait dans les cours étrangères. Il devint membre de l’Académie de Saint Luc. Le 20 juin 1720 il épousa Marthe Duchange fille du graveur Gaspard Duchange.

Candide BLAIZE

(1795 - 1855)
Candide BLAIZE  "portrait d'homme"

Peintre de portraits et de miniatures, le lorrain Candide Blaize né à Nancy en 1795, il meurt à Paris vers 1855. Il fit l’essentiel de sa carrière à Paris. Il y exposa au Salon de 1822 à 1846, et obtint, en 1836 une médaille de troisième classe. Il habitait chez le comte d'Hertford et eut une clientèle très lancée, notamment George Sand et son fils (musée de la vie Romantique). Candide Blaize fut très influencé par Isabey dont il adopta le style avant de s'émanciper de ce maître ; il réussissait très bien les portraits d'enfants.

Jean-Baptiste AUGUSTIN

(1759 - 1832)
 Jean Baptiste AUGUSTIN par Joseph Vaudechamp

Peintre, miniaturiste, né à Saint Dié en 1759, il meurt à Paris en 1832. Fils d'un maître vitrier, le jeune Augustin marque dès l'enfance des aptitudes pour le dessin. Remarqué par l'intendant de l'évêque de Saint-Dié, il part étudier à Nancy auprès de Jean-Baptiste Claudot et de Jean Girardet.

Pages

S'abonner à RSS - Miniaturiste