Emblemes, ou devises chrestiennes

Emblemes, ou devises chrestiennes - Un volume in 4 avec 100 emblèmes gravées en taille douce

img_abonnes_only2.jpg

Technique:

Lot n° 9
Lyon : Jean Marcorelle, 1571. — In-4, 181 x 130 : (8 ff. dernier blanc), 100 ff., (8 ff.), portrait. Veau marbré, filet à froid en encadrement sur les plats, dos à nerfs orné, tranches mouchetées (reliure du XVIIIe siècle). Seconde édition, de la plus grande rareté, de ce très beau livre d'emblèmes chrétiens, c'est-à-dire ici calvinistes, de la poétesse Georgette de Montenay (1540-1581). Dédié à la reine Jeanne d'Albret, dont l'auteur était l'une des filles d'honneur, cet ouvrage parut pour la première fois en 1567. Cette édition originale est aujourd'hui quasi introuvable. L'illustration comprend 100 emblèmes gravés en taille douce à mi page par le graveur et orfèvre lorrain Pierre Woeiriot de Bouzet (1532-1599) dont c'est l'un des chefs-d'œuvre. Chaque gravure est signée d'une croix de Lorraine. Il s'agit du premier livre d'emblèmes illustré de gravures sur cuivre, ces dernières ayant été commandées par Philippe de Castellas éditeur de l'ouvrage. C'est également l'un des plus anciens livres d'emblèmes religieux, réunissant des compositions inspirées de la Bible dont certaines sont ouvertement anticatholiques. Chaque figure comprend une inscription latine et surmonte un huitain imprimé en caractères italiques. L'édition est également illustrée du portrait hors texte de l'auteur, gravé sur cuivre par Woeiriot de Bouzet et daté de 1567. Destiné aux exemplaires de l'édition originale, comme le laisse supposer la date, on ne le trouve pas toujours dans les exemplaires de 1571. La figure 18 a été modifiée après impression et l'épreuve refaite, portant le numéro 17, a été collée sur l'ancienne gravure. Exemplaire provenant de la librairie Pierre Berès, vendu lors de la seconde vente du fonds de la librairie en 2005. Il était précisé alors qu'aucun exemplaire de cette édition de 1571 n'était passé sur le marché des ventes internationales depuis 1977. Nous pouvons préciser dorénavant que le seul exemplaire passé en vente depuis 2005, fut un exemplaire vendu le 22 mai 2012 à Drouot (vente Binoche, n° 114) mais qui était incomplet de 4 feuillets et du portrait. Reliure frottée, fentes aux charnières. Le feuillet 17 , anciennement déchiré, a été doublé. Quelques rousseurs, dessin à l'encre dans la marge du portrait. Feuillets rognés court, surtout à la fin où les débuts de ligne ont été très légèrement coupés