Le marché de l'art "lorrain" en novembre 2016


Jean-Baptiste ISABEY       :      Portrait de Napoléon Bonaparte, Président de la République Cisalpine

Excellent mois de novembre pour nos artistes lorrains avec rien moins que 392 oeuvres proposées à la vente..
La palme vient , comme souvent, à l'orientaliste Jacques MAJORELLE qui a peint cette classique et superbe vue du Maroc "Fantasia à Irounen".
L'étude Tajan  proposait cette grande gouache sur panneau d'isorel de 78cm par 88,5cm et cette vue d'une casbah et ses groupes de cavaliers réunis pour une fantasia suscitait l'engouement d'un amateur qui se portait acquéreur pour 152 000 euros, au delà de l'estimation.
O_MAJORELLE - Fantasia_à_Irounen.jpg

Nombreuses ont été les ventes à cinq chiffres et parmi celles-ci nous pourrions évoquer  la miniature de Jean-Baptiste ISABEY que nous présentons en tête de cet article. 
Dans sa traditionnelle vente consacrée au Premier Empire, Maitre Osenat de Fontainebleau  proposait aux amateurs un fort lot de miniatures du maître nancéien et ce "Portait de Napoléon Bonaparte, Président de la République Cisalpine" était cédé pour 12 500 euros frais compris. 

On changeait de siècle et de style le 22 à Paris chez Artcurial . Dans sa salle du Rond Point des Champs Elysées, Maître Tajan offrait aux enchérisseurs cette tapisserie "Marseille" dessinée par Jean LURÇAT et produite par les ateliers Goubely à Aubusson. Elle suscitait l'enchère de 16 900 euros bien au delà de son estimation.
O_LURCAT - Marseille.jpg 
Eric POITEVIN, ce photographe  né à Longuyon (54) en 1961, bien connu dans le monde des collectionneurs de la photographie contemporaine était représenté chez Sotheby's France le 10, dans une vente spécialisée,par cet immense  et dramatique cliché chromogénique monté sur aluminium "Cerf allongé" qui suscitait l'enchère conforme aux prévisions de 13 750 euros.
eric-poitevin-untitled-2007.jpg 
Un sujet beaucoup moins tragique chez l'ensemblier Jean PROUVÉ avec cette importante "Etagère suspendue sur crémaillères formant bureau" et encore chez Artcurial Elysées un collectionneur  acceptait de pulvériser l'estimation  à 265 000 euros pour emporter ce meuble.
O_PROUVE - Importante_étagère.jpg

 

Changeons de génération mais pas de famille, après le fils, découvrons chez le père cette huile sur toile de  Victor-Emile PROUVÉ peinte dans les milieux bourgeois nancéiens en 1894.
Ce "Portrait de Madame Meyer et de ses enfants" suscitait le 14 et toujours dans la maison Artcurial l'enchère de 11 000 euros.
O_PROUVE - Portrait_de_Madame_Meyer_et_de_ses_enfants _0.jpg

Remontons le temps et changeons de technique avec le peintre graveur du XVIIème siècle Jacques de BELLANGE dont un rarissime dessin à la plume sur esquisse à la pierre noire "Homme debout" s'envolait chez Maître Fournié à Toulouse le 10,  à 96 000 euros sur une estimation de 15 000 à 20 000 euros.
                               O_BELLANGE - Homme_debout (1).jpg

Et plein de belles choses, de toutes périodes et de genres très différents. 
Nous pourrions citer ainsi Paul COLIN et sa "Machine à remonter le temps" cédée le 22 chez Artcurial pour 7150 euros.
                               colin-paul-1892-1985-france-la-machine-a-remonter-le-temps-3375172.jpg

Citons aussi un vase en dinanderie de Henri HUSSON "Abeille butinant des capucines" qui était acquis à Lyon chez De Baecque le 29 pour 10 000 euros.
             O_HUSSON - Abeille_butinant_des_capucines .jpg

 Cette sculpture du meusien Jean-Robert IPOUSTEGUY "Remolus" était cédée en Suisse le 26, chez Galartis pour 4656 euros.
O_IPOUSTEGUY - Remolus.jpg

Et tant d'autre oeuvres que je vous laisse découvrir en feuilletant les pages de l'onglet "Ventes mensuelles" concernant ce mois de novembre 2016 sur votre site préféré Artlorrain.com.
A bientôt pour parler du mois de décembre.

Robert LETERRIER