Lunéville (54)

Code Postal: 
54300
Département: 
Meurthe-et-Moselle

E. BURGUIN

? - ?
E. BURGUIN

Nous ne possédons actuellement aucun élément biographique concernant cet artiste.
Toute aide sera la bienvenue.
Artlorrain.com

Gabriel SALMON

1485 (?) - ?
Gabriel SALMON

Gabriel Salmon est né à Lunéville à la fin du XVe siècle. Fils du peintre allemand Bernard de Heidelberg, il débute sa carrière comme peintre au service du Duc Antoine et s’installe à la cour de Lorraine dès 1515. Malheureusement aucune de ses peintures n’est parvenue jusqu’à nous.

Charles-Félix MULNIER de BARNEVIALLE

1737 - 1792
Charles-Félix MULNIER de BARNEVIALLE

Dans "Le Pays Lorrain n° 2 juin 2003 pp 81-90 - Reproduit p. 86 , G. Voreaux a écrit un article sur Charles-Félix MULNIER, Peintre de Stanislas, Roi de Pologne. Il serait né à Lunéville vers 1737 et décède en 1792.

Ignace-Joseph de CLAUSSIN

1766 - 1844
Jean-Jacques de CLAUSSIN       :  Les buveurs d'après Van Ostade

Le chevalier Ignace-Joseph de Claussin est un des types les plus curieux du genre amateur. Né à Lunéville en Lorraine, il habita Londres (TitchfieldStreet) vers la fin du XVIIIe et au commencement du XIXe siècle, parait avoir travaillé quelque temps à Amsterdam, puis s'établit à Paris. A Londres il publia, en 1804, sous le nom de son éditeur J. H. Green, en anglais, un catalogue des estampes de Callot. Vieux et oublié, il mourut aux Batignolles, faubourg au nord de paris, à cette époque encore une commune séparée.

Henry GANIER-TANCONVILLE

1845 - 1936
Henry GANIER

Après avoir passé son baccalauréat, à l'instar de ses trois grands-oncles et de son grand-père, officier d'Empire, Henry Ganier décide d'embrasser une carrière militaire. Son père l'oriente vers le droit et les lettres. Pendant la Guerre franco-allemande, il s’engage comme lieutenant au 2e bataillon des mobiles du Haut-Rhin. Après la défaite, sa famille s’installe à Tanconville, un petit village proche de Cirey-sur-Vezouze, à la nouvelle frontière de 1870 dont il utilise ensuite le nom comme pseudonyme. En 1873, il épouse Thérèse Arnold, qui lui donne deux fils, Frantz et André.

Charles-Nicolas SONNINI de MANONCOURT

1751 - 1812
Charles- Nicolas-Sigisbert Sonnini de Manoncourt

Charles- Nicolas-Sigisbert Sonnini de Manoncourt né à Lunéville,  fait ses études à l’université de  Pont à Mousson, au pensionnat des Jésuites, et il est élevé au grade de docteur en philosophie le 21 juillet 1766, à 15 ans et demi (La Lorraine et le Barrois sont alors devenus Français à la mort du roi Stanislas en février de la même année).

Charles-Nicolas de Manoncourt étudie le droit à Strasbourg, est reçu avocat à la cour souveraine de Nancy, le 14 novembre 1768.

Jean-Joseph BERNARD

1740 - 1809
Jean-Joseph BERNARD

Il est né le 20 août 1740 à Lunéville, fils de Jean Bernard et Marie-Anne Le Gendre. Il épousa Marguerite Toutlemonde, et a été élève d'André-François Roland.

Jacob Van SCHUPPEN

1670 - 1751
Jacob van SCHUPPEN  " Auto-portrait"

  Peintre, il est né le 26 janvier 1670 à Fontainebleau, fut élève de son père, Pieter, ainsi que de son oncle, Nicolas de Largillière, dont il imita le style. Il devint membre de l'Académie en 1704. Il vécut à Paris puis à Lunéville jusqu'en 1719. Il se fit naturaliser lorrain et fut peintre du Duc Léopold. L'Archiduc Charles, futur Charles VI d'Allemagne, l'emmena à Vienne où il devint peintre de la cour et de la Chambre. Il fonda avec le Comte d'Anhalt l'Institut de Hebung et reçut à partir de 1744 une pension de 4000 gulden. Il mourut à Vienne le 29 janvier 1751. 

Jac VITALI

(1952 - )
A_Jac VITALI

Peintre plasticien, Jac Vitali est né en 1952 en Lorraine. Il s'exprime pendant de longues années à travers la création musicale. Ce qui l'amènera à son travail de plasticien, et nourrira sa recherche dans l'atmosphère troublante générée par le temps et ses réapparitions.

Paul WEIL

(1906 - 1969)

Peintre, il est né à Lunéville en 1906 et meurt à Nancy en 1969. Descendant d'une famille très aisée, Paul Weil mena une vie assez insouciante ; il était peu respectueux des convenances.
Cet artiste autodidacte passa la majeure partie de sa vie à Lunéville où il trouva maints sujets pour ses tableaux comme : des vues de ville, des scènes de rue, des paysages fluviaux, notamment les bords du canal qu'il a souvent évoqués.
Il peignit églament des fêtes foraines et quelques natures mortes. Il séjourna dans le midi de la France, en zone libre entre 1939 et 1945.

Pages

S'abonner à RSS - Lunéville (54)