Jean ARCHIMBAUD

Jean ARCHIMBAUD

1901 - 1976

Ville:

Jean ARCHIMBAUD

Né le 20 mai 1901 à Epernay, J. ARCHIMBAUD dessine depuis sa plus tendre enfance. En présence des dispositions que montre son élève pour le dessin, son directeur d'école envisage de le faire entrer à l'École des Beaux Arts de Nancy. Mais le maître perspicace doit renoncer à son projet car les goûts du jeune garçon de douze ans se portent également vers la mécanique : l'artiste en herbe opte pour l'École Supérieure de Nancy. Mais la guerre arrive et bouleverse tout projet. Réfugié avec sa famille à Chaumont (Haute-Marne), le jeune Jean s'adonne seul au dessin ; il travaille à la plume ou au crayon Conté et réalise plusieurs peintures.
La guerre s'achève enfin. En 1919, Jean ARCHIMBAUD est essentiellement un autodidacte formé sans maître et sans autres directives que cel-

les apprises sur les bancs de l'école primaire. A 18 ans, il a la généreuse illusion de croire pouvoir vivre de son art ! En quête de conseils, il soumet ses productions à deux techniciens. Fin 1919, il est introduit auprès du maître graveur Léon SALLE à Paris par Émile HIMBLOT, lui-même graveur de talent et maire de Joinville. Léon SALLE apostrophe le jeune protégé de HIMBLOT : «Avec ce que vous savez faire, vous n'avez pas le droit de lâcher, mais ne

vous confinez pas à ça ! La gravure ne fait pas vivre une famille

». Jean ARCHIMBAUD, légèrement ébranlé, poursuit ses études sous la direction du maître Henry GAZAN. Celui-ci l'encourage mais ne lui cache pas qu'il faudra encore des années de travail pour parfaire son talent.
La notoriété arrive avec la fin des années vingt ; J. ARCHIMBAUD expose à Arpajon, Versailles, Paris et Metz. C'est notamment en 1929 l'exposition

des Amis des Arts de Versailles qui lui vaut d'excellents papiers dans deux revues spécialisées ; après une courte biographie de l'artiste, les critiques commentent de façon élogieuse les diverses œuvres présentées.
 
 

Catégorie: