Just-Pierret L'HERNAULT

Just-Pierret L'HERNAULT

(1832 - 1922)
Just LHERNAULT  "La marchande de journaux"

Peintre de genre, né à Remiremont en 1832, il décède en 1922.
Fils de Pierre L’Hernault, chapelier, et d’Appoline Masson, il hésite encore à 19 ans entre la chicane et la peinture lorsqu’un tableau de lui, Un sabotier, est remarqué lors d’une exposition d’art et d’industrie tenue à Remiremont en août 1851. Cette œuvre, interprétée par Henri Valentin, d’Allarmont, paraît dans le journalL’Illustration et, les années suivantes, le conseil municipal de Remiremont lui alloue une bourse annuelle de 200 francs pour « faire face à ses dépenses relatives à l’étude de la peinture ».

En 1853, on le trouve à Paris où il est l’élève de Louis Français. Il expose aux Salons de 1865 un Rémouleur, en 1866 des Musiciens ambulants, en 1867 Le Berceau vide. On voit encore de lui une Lecture (1870), Un peintre dans son atelier (1875), une Tireuse de cartes et L’Avare (1879). Il a peint pour sa ville natale uneProclamation de la République à Remiremont en 1848.

Le Musée de Dieppe conserve de lui une aquarelle : Pêcheurs bretons. On trouve aussi de ses oeuvres au Musée de Remiremont.

Bibl. :    L’Illustration du 17 septembre 1851.
Bellier et Auvray.- "Dictionnaire général des artistes de l’école française", 1882.   -    
 EcriVosges  "Biographie vosgienne".                                                                                           


Oeuvres de Just-Pierret L'HERNAULT mises en vente

Affichage 1 - 1 sur 1

Besuch im atelier - Huile sur toile signée

Lot n° 509
45,5cmx37,5cm

Le détail des ventes est uniquement accessible aux abonnés.

Créez un compte gratuitement puis abonnez-vous !