Au printemps

Au printemps - huile sur toile signée

Lot n° 16
80cmx103cm

En 1873, Jules Bastien-Lepage a été chargé par un vendeur de parfums et cosmétiques, Anatole Figaro & Fils, de créer une image pour faire la publicité de l'une de leurs nouvelles lotions, l'Elixir de jeunesse.
Comme le rapporte J.Cartwright, `` Après quelques délibérations, l'artiste a produit un petit tableau dans le style de Watteau, représentant la fontaine de la jeunesse perpétuelle, jaillissant dans une prairie verte où les amoureux aux cheveux brillants gambadent, et les jeunes et les jeunes filles viennent main dans la main pour buvez les eaux qui doivent les rendre à jamais jeunes et belles ». (J. Cartwright, Jules Bastien-Lepage,Londres, 1894, p.15). Francion, en tant que critique contemporain, a observé: «Ils ressemblent à des costumes modernes des personnages de Boucher; la clairière, entourée de grands bouleaux, rappelle des sites chers à nos peintres du XVIIe siècle; qui apparaissent dans le feuillage et les buissons complètent l'illusion; mais ils contrastent étrangement avec les jeunes en redingote et les femmes en robes de 1873 qui circulent dans ce décor entièrement mythologique »(Francion, L'Illustration, 13 mai 1873).
Une fois les travaux terminés, Bastien a demandé l'autorisation d'exposer l'œuvre au Salon. Le parfumeur était satisfait de cette idée et y voyait une opportunité pour une commercialisation plus poussée, demandant que le nom de sa boutique soit inscrit sur un rouleau coloré dans la moitié supérieure du tableau. Bastien n'accepterait pas une telle démarche et son contrat avec le parfumeur échoua. Du coup, Bastien perdit son argent, mais l'œuvre fut exposée au Salon de 1873, où se fait toute une impression. L'œuvre a été mentionnée dans la nécrologie de l'artiste dans plus de 50 publications.