Jacob RICHIER

Jacob RICHIER

1585 - 1640
Jacob RICHIER       :  Statue équestre du Duc de Lesdiguières

 

Sculpteur français (né à Saint Mihiel (Meuse) vers 1585, décédé à Grenoble (Isère) vers 1640), fils du sculpteur Gérard Richier, petit fils de Ligier RICHIER, Jacob Richier travaille principalement pour le duc de Lesdiguières.

Il intervient d’abord, vers 1611, au château de Vizille (Isère) où il est chargé de la décoration. Vers 1612, il réalise le tombeau de la première femme du duc, Claudine Bérenger, morte en 1608. Il est chargé aussi du mausolée du duc de Lesdiguières (décédé plus tard, en 1628).

En 1613, Richier exécute un médaillon de Marie Vignon, marquise de Tréffort, seconde épouse de Lesdiguières.

Toujours pour le château de Vizille, il exécute un bas-relief en bronze, représentant le duc de Lesdiguières à cheval. Il exécute aussi le duc sous les traits d’Hercule(Château de Vizille et Grenoble) et un buste du duc (Musée de Grenoble).

En 1625, il reçoit une commande de Marie Vignon, pour un mausolée dédiée à sa fille, la comtesse de Sault, décédée en 1621, à l’âge de quinze ans. Le mausolée est aussi destiné à Marie Vignon, elle même.

Il réalise d’autres tombeaux : Meraude de Baro (Cathédrale de Grenoble) ; Charles Neufville et son épouse (Eglise des religieuses de Carmélite, à Lyon).

On lui attribut de nombreuses fontaines ornant les châteaux de Vizille et de Montbives, le jardin de l’hôtel Lesdiguières (Grenoble).

Catégorie: