Lunéville

André CORDEL

1928 - ?
André CORDEL

André CORDEL est né à Lunéville en 1928. Il passe sa jeunesse dans la cité cavalière.
De 1939 à 1943 il suit les cours de dessin de Mlle LACOUR à Nancy. A 18 ans, il fait sa première exposition de groupe dans la Salle Poirel à Nancy.
Il travaille comme décorateur à la faïencerie de Lunéville. 
En 1956, il s'installe à Fournies dans le Nord.
Il expose au Grand Palais de Paris en 1967. En 1968 il habite Reims et en 1975 il expose au Musée Saint Denis comme lauréat du Grand Prix de l'Art dans la cité.

Lévy COBLENTZ

1828- ?
Lévy COBLENTZ

Cet artiste, peintre serait né à Lunéville en 1828. Nous ne connaissons pas sa date de décès vers 1900
Peintre de genre, de portraits et peintre sur émail, on sait aussi qu'il avait été élève de Lequien. Il débuta au Salon de 1874 avec " L'amour vainqueur". Il exposa encore en 1882 "Les Saintes femmes au tombeau".
Son fils, Jules COBLENTZ lui aussi peintre, débuta au Salon de 1879 et figura encore au Salon de 1882 avec " Portrait de M.A. Voisin".

Toute aide pour enrichir cette biographie sera la bienvenue.

Claude BILLIER

? - ?

Nous ne connaissons aucun élément biographique concernant ce graveur qui a travaillé à Nancy vers 1690.

Toute aide pour enrichir cette biographie sera la bienvenue.

Jacques VANSEUBE

Cet artiste peintre du XVIIIème siècle est cité par Albert JACQUOT dans son ouvrage "Essai de répertoire desartistes lorrains" Paris 1900

Il y est dit académiste des peintures du roi, premier peintre de S.A.R. le duc de Lorraine, premier peintre et directeur de l'Académie des peintures de S. M.

Célestine MOUTET-CHOLE

1843- 1930
Céleste MOUTET-CHOLE

Nous ne possédons que peu d'éléments biographiques sur cette artiste.
Née à lunéville en 1843, à Nancy elle fut élève de J. Lefebvre et de J.P. Laurens puis à Paris, de Bléry et de Gaucherel. Elle exposa au Salon de Paris de 1874 à 1909.
La seule oeuvre répertoriée est cette gravure d'après une oeuvre de Gustave Popelin.
On sait qu'elle a exposé un pastel au Salon parisien des Artistes Français "La liseuse" ; dans le même Salon mais en 1902 elle présente une "Tête de vieillard"  puis en 1906, elle expose une aquarelle "La mère du marin".

Etienne de LA TOUR

1621 - 1692
Etienne de LA TOUR       :  L'éducation de la Vierge

Peintre, Etienne de LA TOUR est né en 1621 à Lunéville.
On sait peu de choses sur la biographie de l'artiste. Fils de Georges de LA TOUR (1593 - 1652) il fut son élève et son collaborateur.
Il se marie en 1647 avec Anne Catherine Friot de Vic et décède  en 1692.
On ne connait presque rien de son oeuvre si ce n'est cette "Education de la Vierge" bien dans le style des clair-obscurs de son père..

Les amateurs trouveront dans la revue du Pays Lorrain de 1998 pp.233 à 236 un intéressant article sur cet artiste sous la plume d'Anne Reinbold. 

Lydie GIRARDOT-BLET

? - ?
Lydie GIRARDOT-BLET

Nous ne disposons, à ce jour, d'aucun élément biographique concernant cette artiste moderne.
Toute aide sera la bienvenue.

Nicolas BEDAN

1672(?) - 1752

Né probablement à Lunéville, vers 1672, s'y maria le 21 mai 1715 avec Jeanne-Thérèse Micard, veuve du sr. Jean-François Dupuis ; il était fils de Nicolas Bedan, marchand, et de Jeanne Gadel.Il mourut à Lunéville, peintre de S, A. R, le 26 septembre 1752, âgé de 80 ans. Il avait eu trois fils, à Lunéville : le 25 mai 1716, François-Claude, mort le 29 août suivant; Georges, né le 14 août 1717, mort le 1" janvier 1719, et enfin Nicolas-Philippe, né le 21 mai 1718.

Jean-François FOISSE dit BRABANT

1708 - 1763

Peintre d'histoire et de portraits, Jean-François FOISSE est né à Lunéville en 1708.
Après avoir travaillé aux décors de la nouvelle Comédie de Lunéville en 1734, il devient "Peintre du Roi" puis "Premier peintre".  Il voyagea à Rome. Les deux seules œuvres certaines que l'on conserve de lui sont des "Bibliothèques", originellement en pendant, en trompe-l'oeil d'excellente facture, au Wadsworth Atheneum d'Hartford (Connecticut) et au musée de Lunéville.
Dominique Collin a gravé un de ses dessins. Il eut quatorze enfants dont deux furent peintres, Charles et Jacques.

Eugène MICHEL

1848 - 1904
Eugène MICHEL

Initié par son père, tailleur et graveur de cristal à Lunéville, Eugène MICHEL, né en 1848 à Lunéville. Il est formé à la Cristallerie de Baccarat et aurait été engagé dans l’atelier de Charles Gallé. Il n’a que dix-neuf ans quand il est remarqué par Eugène Rousseau (1827-1890). Il travaille pour lui comme graveur et décorateur. A ce moment là, Il grava pour Rousseau, toute une gamme de verrerie d’un esprit très Art Nouveau. A partir de 1867, il travaille pour le successeur  et ami Ernest Baptiste Léveillé. Il prendra son envol vers 1890.

S'abonner à RSS - Lunéville