Paysagiste

Louis-François TROUVILLE

(1817 - ?)
Louis-François TROUVILLE

Peintre, il est né à Bar-le-Duc (55) en 1817. 
Il a travaillé essentiellement à Paris et y exposa des paysages, des marines et des scènes de genre de 1835 à 1870.

Bibl :  "Bénézit 1999 T.13"

Raymond URBAIN

(1895 - 1962)
Raymond URBAIN  "Le gaulage des noix"

Peintre paysagiste, il est né à Nancy en 1895 et décède en 1962.
Il a vécu à Malzéville. Il figura au Salon de Nancy avec des paysages de Lorraine principalement ; Malzéville, le Haut-du-Lièvre, Champigneulles, Verdun y sont notamment évoqués.

Georges-Pierre SERRIER

(1852 - 1949)
Georges-Pierre SERRIER       :  Paysage du Puy de Dôme

Peintre de paysages et graveur, il est né à Thionville au XlXe siècle. Elève de Gagliardini et de Oudry, il débuta au Salon des Artistes Français en 1888. Il obtint une Médaille de Troisième Classe en 1899.
Une Médaille de Bronze lui fut attribuée à l'Expositiion Universelle de 1900. En 1921, il présenta une estampe au Salon de Paris, Le coin du pêcheur. Au Salon parisien des Artistes Français de 1929, il présente une huile sur toile " Temps de moisson à Vodable (Auvergne) et une eau-forte "Une mare en Vendée". 

Charles-François SELLIER

(1830 - 1882)
Charles François SELLIER  "Deux anges"

Peintre, né à Nancy en 1830. Il est le quatrième et dernier enfant de Christophe Sellier et Barbe Maix. De 1842 à1846, il a fréquenté l'École Saint-Pierre de Nancy. De 1846 à 1852, il intègre l'École des beaux-arts de Nancy, placée sous la direction du peintre Louis Leborne. Dans le même temps de 1849 à 1851, il suit les cours d'anatomie à l'École Préparatoire de Médecine de Nancy, dirigée alors par le professeur Edmond Simonin. En 1852, il part à Paris et suit des cours dans l'atelier de Léon Coignet. Le 7 octobre 1852, il entre à l'École des Beaux-Arts.

Henri ROYER

(1869 - 1938)
Henri ROYER

Peintre, pastelliste, portraitiste, peintre de genre et paysagiste, il naît en 1869 à Nancy et meurt à Neuilly-sur-Seine en 1938.
Après les Beaux-Arts, Henri Royer fréquente, en 1890, à l'Académie Julian, les ateliers de Jules Joseph Lefebvre, Théodore Devilly et Flameng.
La même année, il expose au Salon.

En 1894, il a exposé de nombreuses oeuvres à la Galerie des Artistes Modernes de Paris.

Henri ROVEL

(1849 - 1926)
Henri ROVEL dans son atelier.jpg

 Peintre, il est né à Saint-Dié en 1849 et y meurt en 1926. Orphelin, il fut recueilli par Mr. Wolfrom, nancéien amateur d'art qui l'aida dans ses études
Ancien élève de l’école polytechnique, Henri Rovel est d’abord officier d’artillerie et il séjourne en Algérie dont il rapporte des dessins et peintures.

Alfred RENAUDIN

(1866 - 1944)
Alfred RENAUDIN

Peintre, Il naît à côté de Raon l’Etape en 1866, mais après la guerre de 1870 la famille s’installe à Croismare. En 1881, il est apprenti céramiste chez Keller et Guérin à Lunéville puis entre dans les ateliers de décoration de la faïencerie.

Charles-Auguste ROLLAND

(1797 - 1859)
Charles-Auguste ROLLAND

Pastelliste, peitre de paysages et d'animaux, il est né à Metz en 1797, Auguste ROLLAND était emmené quelques jours après sa naissance à Rémilly "d'où sa mère n'était sortie que pour chercher à la ville le secours des médecins". Il passa ainsi son enfance à Rémilly où son père était notaire. A treize ans, on le plaça au collège de Sarreguemines où il reçut ses premières leçons de dessin.

Willy REUE

(1893 - ?)
Willy REUE        :  Blick auf Aachen

Wilhelm ou Willi REUE est un peintre de portraits, de natures mortes, paysagiste et sculpteur. Il est né en 1893 à Plantières (57).
Doué pour le dessin, le jeune Willi s'intéresse aux arts plastiques. De Metz, il séjourne ensuite à Berlin, Dresde, Cologne et Sarrebruck. Après quatre ans de guerre passé sur le front occidental, il suit des cours à l'académie de Munich, où il finit par s'installer. Il s'adonne de plus en plus à la peinture. 

Paul REMY

(1897 - 1981)
A_Paul REMY  "Autoportrait"

Peintre, il est né à Nancy en 1897 et meurt dans cette ville en 1981. Il fut élève de Larcher à l'Ecole des Beaux-Arts de Nancy.
La guerre de 1914-1918 lui inspira ses premiers tableaux (Les tranchées) et l'un d'eux fut acheté par l'Etat.
La paix revenue, il peignit des nus remarquables qui lui valurent des critiques élogieuses. Durant un certain nombre d'années, il produisit des oeuvres de qualité : fleurs, paysages, portraits de femmes.

Pages

S'abonner à RSS - Paysagiste