Solange BERTRAND

Solange BERTRAND

(1913 - 2011)

Ville:

Solange BERTRAND

Solange Bertrand, née le 20 mars 1913 à Montigny-lès-Metz (alors ville annexée), décédée le 22 janvier 2011 à Montigny-lès-Metz , est une peintre française. Solange Bertrand exprime très jeune son goût pour la création qu’elle développe à l’École des beaux-arts de Nancy à partir de 1934 mais n’entamera sa carrière qu’après la Seconde Guerre mondiale durant laquelle elle aide les nécessiteux en tant qu’infirmière diplômée d’État. Laissant son tempérament s’exprimer, Solange Bertrand balade de par son œuvre le spectateur à travers des allées et venues picturales, passant aisément de la figuration au sujet abstrait. Car pour l’artiste ce qui compte n’est pas tant la représentation que la force et l’émotion qui se dégagent du tableau. Ces deux idées se retrouvent dans le trait qui donne de l’intensité à ses portraits et particulièrement dans les regards. La très large gamme des couleurs utilisée, des tons gais et chantants jusqu’aux tons clairs, feutrés, ou aux bleus et noirs des nuits profondes, témoignent de l’idée et de l’espoir que l’artiste met en l’homme.

Artiste trop souvent assimilée aux têtes et visages qu’elle a réalisé, l’œuvre abstraite de Solange Bertrand n’en est pas moins majeure. Bien au contraire ! Sa recherche plastique en la matière débute dès 1945 avec le Carré bleu (La Cour d’or, Musées de Metz). De l’abstraction lyrique qu’elle développe dès lors, elle évolue vers un minimalisme qui atteindra son paroxysme dès les années 1980 avec, notamment, Aurore boréale de 1983 et, plus tard, celui qui est considéré comme son dernier autoportrait : Volcan de 1996.

Le début des années 1970 est consacré aux bombages dans lesquels le geste sera tour à tour libre puis maîtrisé grâce aux grilles pochoirs qu’elle réalise, traduction d’une saisie intime de l’époque dans toute sa dureté et sa mécanique.

L’œuvre dessinée de Solange Bertrand rejoint celle peinte. Des centaines de personnages y voient le jour, souvent tracés d’un seul trait et ceci dès les années 1940. Un portrait réel et attesté est à mettre en avant : celui de Picasso qu’elle réalise en 1950 lorsqu’elle le rencontre.

Force et tempérament caractérisent le travail de Solange Bertrand qui œuvre seule dans ses ateliers de Montigny et de Paris.

Car malgré son apparence forte, Solange Bertrand montre une timidité certaine, surtout lorsqu’il est question d’elle. De par son vécu, les personnages aux airs tristes ou misanthropes, mais également ses toiles abstraites ne sont pas tant le reflet de sa vision du monde qui l’entoure depuis son enfance, que des souvenirs ou qu’un monde bon ou mauvais qu’elle est appelée à imaginer puis à retranscrire avec quelques fois le regard d’une enfant. Alors son isolement est un refuge et le silence l’aide à se transporter dans un univers qui prend corps sur différents médias.

Bibl.  :  "Wikipédia.org"
             "Solange Bertrand, la vérité en peinture" Jean-Luc Chalumeau - Paris Somogy 2006


Oeuvres de Solange BERTRAND mises en vente

Affichage 181 - 183 sur 183

Etude de personnages - Quatre dessins signés

lot n° 4
60 cm x 39.79 cm

 

Le détail des ventes est uniquement accessible aux abonnés.

Créez un compte gratuitement puis abonnez-vous !


Composition (1958) - Huile sur panneau signée

lot n° 46
53 cm x 16.0 cm

 

Le détail des ventes est uniquement accessible aux abonnés.

Créez un compte gratuitement puis abonnez-vous !


Portrait - Huile sur panneau signée

lot n°161
42.5 cm x 20.0 cm

 

Le détail des ventes est uniquement accessible aux abonnés.

Créez un compte gratuitement puis abonnez-vous !

Pages