Georges LALLEMANT

Georges LALLEMANT

(? - 1636) vivait au 16e-17e

Ville:

Georges LALLEMANT  "L'adoration des Mages"

Le peintre Georges LALLEMANT, ou LALLAMAND ou ALLEMAND (cf. Dom Calmet) est né à Nancy vers 1575 - il meurt à Paris en 1636) . À la tête de l'un des plus importants ateliers de la capitale, il met notamment son talent au service des communautés religieuses de Paris. Son œuvre avait presque entièrement disparu avant les multiples découvertes   survenues au xxe siècle, qui ont permis de redécouvrir un peintre encore peu connu.  Les premières années de la vie de Georges Lallemant sont très mal connues.    La formation de Lallemant se déroule probablement dans la dernière décennie du xvie siècle, à Nancy, auprès d'un maître inconnu, peut-être Claude Henriet ou de Jean de Wayembourg, les deux artistes les plus importants de l'époque en Lorraine.

Ce sont les lettres de naturalité obtenues par le peintre en 1616 qui nous apprennent que Georges Lallemant arrive dans la capitale du royaume de France vers 1601, quittant le duché de Lorraine en pleine reconstruction.   C'est probablement dans l'atelier du peintre parisien Claude Dubois (vers 1562-1604) que se place Georges Lallemant à son arrivée à Paris.  Lallemant accède à la maîtrise dans la communauté des peintres et sculpteurs de Paris le 6 février 1606.    L'activité du peintre dans cette première décennie parisienne est encore obscure. Quelques traces existent pourtant d'une production courante d'images de dévotion à destination de la petite noblesse parisienne, ainsi que de l'intervention de Lallemant, vers 1607, au couvent des Minimes de Chaillot, où il réalise des peintures dans le cloître. Surtout, la participation du peintre aux préparatifs de l'entrée royale de Marie de Médicis dans Paris, prévue le 16 mai 1610, et avortée du fait de l'assassinat d'Henri IV deux jours auparavant, apparaît comme un moment important pour la carrière du jeune peintre.        La période voit l'affirmation de Lallemant comme peintre au service de la municipalité: il est l'auteur d'au moins un portrait collectif des échevins de la ville de Paris, en 1611, et très probablement de plusieurs autres dans les années 1610. C'est d'après les dessins de Lallemant que le jeune Philippe de Champaigne peint Le prévôt et les échevins de la ville de Paris implorant sainte Geneviève  . En juillet 1616, il obtient ses lettres de naturalité et devient ainsi sujet du roi de France.   En 1621, le peintre passe marché avec les religieuses du Calvaire d'Angers pour la réalisation de peintures destinées à orner l'église du couvent nouvellement construite.

Surtout, la part la mieux connue, et aujourd'hui la plus visible, de la production de Lallemant dans ces années est la production religieuse. Bénéficiant de l'immense attrait suscité par l'image religieuse dans un contexte de pénétration de la spiritualité tridentine, le peintre est à l'œuvre sur des chantiers d'ampleur, pour des réalisations considérables (le décor de la chapelle de Luxembourg au couvent des Feuillants du faubourg Saint-Honoré) comme pour des interventions plus modestes (repeindre et redorer des éléments d'une chapelle de l'église Saint-Josse en 1613 et 1615). Il est cité comme peintre ordinaire du roi, et on le trouve actif sur certains chantiers extrêmement prestigieux, au service de commanditaires de marque. Pour la confrérie des orfèvres de Paris, il peint à plusieurs reprises un May de Notre-Dame-de-Paris : petits Mays en 1625, et sans doute à une ou plusieurs reprises dans les années 1620, grands Mays de 1630 et 1633. Il semble avoir entretenu plus généralement des liens privilégiés avec le milieu des orfèvres parisiens, liens qui peuvent en partie expliquer le succès rencontré par le peintre. Toujours à Notre-Dame, Georges Lallemant réalise vers 1632-1634, à la demande de la confrérie des maîtres cordonniers, une série de quatre cartons de tapisseries (qui seront tissées par la suite dans les ateliers du Louvre) représentant l'Histoire de saint Crépin et saint Crépinien, destinés à orner la chapelle de la confrérie, et dont seule une pièce nous est aujourd'hui connue.

Dans ces mêmes années, Georges Lallemant est attesté sur le chantier de l'abbaye Sainte-Geneviève-du-Mont, dont la rénovation a été entreprise par le nouvel abbé, François de La Rochefoucauld. Il est l'auteur, sans doute entre 1625 et 1636, de huit toiles destinées à orner les autels du pourtour de la nef de l'église. En 1634, il est chargé de peindre les grands volets des orgues de l'église Saint-Étienne-du-Mont. En 1635, Lallemant peint pour un établissement inconnu de Rouen une Descente du Saint-Esprit.

Lorsqu’il meurt, à la fin du printemps 1636 , Georges Lallemant apparaît comme un artiste au faîte de sa gloire, dont la carrière n’a jamais réellement pâti de l’arrivée en France d’une mode nouvelle, importée d’Italie à la suite de Simon Vouet revenu de Rome en 1627.

Bibl.  :  " http://www.larousse.fr "

             "Bibliothèque lorraine ou Histoire des hommes illustres qui ont fleuri en Lorraine......." R.P. Dom Calmet Abbé de Senones Nancy 1751


Oeuvres de Georges LALLEMANT mises en vente

Affichage 1 - 17 sur 17

Le Joueur de flûte - Bois en clair-obscur

Lot n° 25     -  Gravé par Ludwig BUSINCK     -  Vente reportée Coronavirus
H. 21cm   L. 26cm

Superbe épreuve, imprimée en camaïeu de plusieurs tons. Grandes marges.

Le détail des ventes est uniquement accessible aux abonnés.

Créez un compte gratuitement puis abonnez-vous !


Énée sauve son père Anchise de Troie incendiée - Gravure sur bois en clair obscur, signé

Lot n° 5050     -  Gravé par L. Büsinck d'après G. LALLEMAND
36,4cmx21,7cm
Excellente épreuve quoique légèrement irrégulière sur la bordure par endroits. Verso léger pli médian horizontal avec marque de pincement partielle et imperceptible, seulement très légèrement taché, sinon sans défaut.

Le détail des ventes est uniquement accessible aux abonnés.

Créez un compte gratuitement puis abonnez-vous !


The Flute Player - Clair-obscur gravé sur bois signé

Lot n° 100     -  gravé par Ludolph Büsinck ( 1590-1669)

chiaroscuro woodcut printed from three blocks in black and two shades of brown, circa 1620-40, on laid paper, watermark Bunch of Grapes, a fine impression of this rare print, trimmed to or just outside the borderline, three unobtrusive, short repaired tears at the lower sheet edges, a few scattered foxmarks, generally in good condition
Block & Sheet 263 x 212 mm.

Le détail des ventes est uniquement accessible aux abonnés.

Créez un compte gratuitement puis abonnez-vous !


Die Evangelisten Matthäus und Johannes - Gravure sur bois

Lot n° 307     -  Gravé par Lüdolph BÜSINCK
24,3cmx31,8cm

Auf Einfassungslinie beschnitten und neu angerändert; unterer Textrand wohl beschnitten; Eckergänzungen oben links und unten rechts; teils größere Einrisse unauffällig repariert; etwas knitterig und feuchtfleckig.

Le détail des ventes est uniquement accessible aux abonnés.

Créez un compte gratuitement puis abonnez-vous !


The nursing Virgin and Child - Craie rouge

Lot n° 23

(17.4 x 12.9 cm) (irregular shape)

Le détail des ventes est uniquement accessible aux abonnés.

Créez un compte gratuitement puis abonnez-vous !


Cavalier - Plume et encre brune, sur papier vergé

Lot n° 402
24,50cm x 19 cm
Annoté 'Cigoli' en bas à droite  

Le détail des ventes est uniquement accessible aux abonnés.

Créez un compte gratuitement puis abonnez-vous !


The rat catcher - Black chalk, pen and brown ink

Lot n° 144
34,3cmx18,2cm
Littérature :  F.-G. Pariset, 'Georges Lallemant émule de Jacques de Bellange', Gazette des Beaux-Arts, XLIII, 1954, p. 303 (as Lallemant).

Le détail des ventes est uniquement accessible aux abonnés.

Créez un compte gratuitement puis abonnez-vous !


Tête d’homme enturbanné - Huile sur toile signée

Lot n° ?
44cmx30,5cm
 

Le détail des ventes est uniquement accessible aux abonnés.

Créez un compte gratuitement puis abonnez-vous !


L'elemosina di San Martino - Huile sur toile signée

lot N° 142
64 cm x 50.0 cm

  

Le détail des ventes est uniquement accessible aux abonnés.

Créez un compte gratuitement puis abonnez-vous !


The supper at Emmaus and subsidiary study of the right hand pilgrim - Dessin recto-verso Pierre noire, crayon et lavis

lot N° 60
Illustration P. 77 du catalogue
21.7 cm x 29.0 cm

 

Le détail des ventes est uniquement accessible aux abonnés.

Créez un compte gratuitement puis abonnez-vous !


La décollation de St Jean-Baptiste - Eau forte signée

lot N° 69
21.5 cm x 29.5 cm

 

Le détail des ventes est uniquement accessible aux abonnés.

Créez un compte gratuitement puis abonnez-vous !


A standing man holding a staff - Dessin à la pierre noire sur papier signé

lot N° 255
32.5 cm x 23.0 cm
 

Le détail des ventes est uniquement accessible aux abonnés.

Créez un compte gratuitement puis abonnez-vous !


The Madonna and Child - Dessin à la sanguine sur papier signée

lot N° 107
17.2 cm x 12.8 cm

  

Le détail des ventes est uniquement accessible aux abonnés.

Créez un compte gratuitement puis abonnez-vous !


Homme debout en habit oriental - Plume, encre, lavis sur papier signée

Lot n° ?
34,1cmx15,7cm

Le détail des ventes est uniquement accessible aux abonnés.

Créez un compte gratuitement puis abonnez-vous !


Cäsar - Huile sur toile signée

lot N° 67
200 cm x 150.0 cm

  

Le détail des ventes est uniquement accessible aux abonnés.

Créez un compte gratuitement puis abonnez-vous !


Vespasien - Huile sur toile signée

lot N° 68
200 cm x 150.0 cm

 

Le détail des ventes est uniquement accessible aux abonnés.

Créez un compte gratuitement puis abonnez-vous !


Georges prompt à la soupe - Huile sur toile signée

lot N° 40
Illustration P. 54 du catalogue
118.5 cm x 91.0 cm

 

Le détail des ventes est uniquement accessible aux abonnés.

Créez un compte gratuitement puis abonnez-vous !