Laurent NEISS

Laurent NEISS

1860 - 1934
Laurent NEISS       :  Chambre à coucher

On trouve dans le numéro 10 de mars-avril 2016 un article sur l'artiste artisan Laurent NEISS ébéniste  :

"Né le 31 mars 1860 à Lauterbourg (Bas-Rhin), il suit son apprentissage à la maison Jémont (fabricant de meubles d’art à Paris). En 1899, il s’associe puis succède à Alphonse Klem, ébéniste célèbre pour son mobilier d’églises installé au 9 Route de Metz à Maxéville. La loi de 1905 (séparation de l’Église et de l’État) l’oblige à réorienter sa fabrication, il se tourne alors vers un mobilier de « style moderne ». Il réalise plusieurs pièces conçues par Émile André, Jacques Grüber, Eugène Vallin… et s’inscrit ainsi dans le mouvement de l’École de Nancy (Art Nouveau). Il participe à plusieurs expositions : Nancy - Salle Poirel (1904), Strasbourg (1908), Nancy Parc Sainte-Marie (1909) et Paris – Salon d’automne (1910). Sa clientèle est essentiellement nancéienne : particuliers (meubles et décoration intérieure), magasins (Magasins Réunis de Corbin), pharmacies… Parallèlement, il remplit les fonctions de Président du syndicat de l’ameublement du département de Meurthe-et-Moselle, Président de la société de secours mutuels des Ouvriers de l’Ameublement et Maire de Maxéville de 1916 à 1925. Il décède le 1er septembre 1934 à Maxéville où il est enterré. Son atelier est repris par ses fils Maurice et René jusqu’en 1940 puis deviendra un magasin militaire (1940-1945) ; SOFRALI (Société Française du Liège, 1945-1982) ; CLIPS (1982-1984) et sera détruit dans les années 90 après sauvetage de la devanture.

Bibl.   :   "Dictionnaire biographique illustré de Meurthe et Moselle" Paris 1910

Catégorie: