Jean LURÇAT

Jean LURÇAT

(1892 - 1966)
Jean LURÇAT

Peintre, graveur, cartonnier de tapisseries et céramiste, né à Bruyères en 1892, il décède à Saint Paul de Vence en 1966.          Après des études secondaires à Épinal, il s'inscrit à la faculté des sciences de Nancy et envisage des études de médecine. Il se rend en Suisse et en Allemagne (Munich) et quittant la voie des études, il entre à l'atelier de Victor Prouvé, le chef de l'école de Nancy.

En 1912, Jean Lurçat s'installe à Paris avec son frère André. Il s'inscrit à l'académie Colarossi puis à l'atelier du graveur Bernard Naudin. Il découvre alors les peintres Matisse, Cézanne, Renoir…, devient proche de Rainer Maria Rilke, Bourdelle, Elie Faure…, et fonde avec trois amis les Feuilles de mai, une revue d'art à laquelle participent ces célébrités. Il devient ensuite apprenti auprès du peintre fresquiste Jean-Paul Lafitte avec lequel il mène, en 1914, un premier chantier à la faculté des sciences de Marseille.

Son premier voyage en Italie est interrompu en août par la déclaration de guerre. Revenu en France il s'engage dans l'infanterie, mais malade, il est évacué le 15 novembre. Pendant sa convalescence à Sens, en 1915, il pratique la peinture et s'essaie à la lithographie. Renvoyé au front en juillet 1916, il est blessé et évacué. Il ne retournera plus au front. Dès septembre, il expose des œuvres à Zurich.

    Ses premières tapisseries sont exécutées au point sur canevas (1915-1932). C'est en 1933 que sont réalisées ses premières oeuvres sur un métier  en basse lisse, dans l'atelier d'Aubusson pour L'Orage, en haute lisse aux Gobelins pour Les Illusions d'Icare.

En 1937, Lurçat découvre la tenture de l'Apocalypse d'Angers qui est, pour lui, une révélation esthétique (ampleur et poésie) et technique (gros tissage, palette réduite, dessin simplifié). Il crée ainsi le carton à couleurs non plus peintes mais numérotées et limitées en nombre, révolution technique qui devait entraîner une révolution commerciale ; le temps d'exécution est ainsi réduit, mais le travail du lissier devient purement mécanique. [...]
Influencé en peinture par les fauves, par les cubistes puis par les surréalistes, Lurçat est, dans ses cartons, essentiellement symboliste. Les symboles, souvent répétés (le coq, annonciateur de l'aurore, le soleil, symbole de vie), parfois originaux et sophistiqués, sont servis par un dessin stylisé.     
La guerre de 1940 oriente Lurçat vers des sujets engagés : Es la verdad (1942) et Liberté (1943, d'après le poème d'Eluard) sont tissées clandestinement à Aubusson. Puis il travaille à des oeuvres monumentales aussi bien pour les églises (Assy, 1947, Tapisserie de l'Apocalypse ) que pour des édifices publics (musée du vin à Beaune, 1947).

C'est en 1957 que commence à Aubusson la mise au métier de cette tenture gigantesque, en dix panneaux, intitulée Le Chant du monde (acquise par la municipalité d'Angers). Elle illustre sur quatre-vingts mètres de long les angoisses et les espérances de l'homme à l'ère atomique, la "poésie" étant  la réponse ultime, optimiste et victorieuse aux agressions diverses représentées essentiellement par L'Homme d'Hiroshima .

En juin 1944, il s'associe aux combats de la résistance communiste avec Tristan Tzara, André Chamson, René Huyghe, Jean Cassou, Jean Agamemnon… Il est nommé au Comité de Libération : dirige l'hebdomadaire Liberté et la revue Les Étoiles du Quercy.

Il rencontre Simone Selves qui deviendra son épouse le 11 août 1956. Victor Soskice, son fils adoptif, pris au cours d'une mission de sabotage en France, est déporté en Allemagne et exécuté en 1945. Jean Lurçat et Rossane Timotheef n'apprendront sa disparition qu'un an plus tard.

À partir de 1951, Lurçat séjourne régulièrement à Sant Vicens (près de Perpignan dans les Pyrénées-Orientales), un centre potier créé par Firmin Bauby. Il y travaille la céramique en décorant plats, assiettes, carreaux, pichets, vases. Il fait d'ailleurs là-bas la connaissance du peintre audois Jean Camberoque
Il crée de grandes céramiques pour l'École de Saint-Denis et la poterie de Sant Vicens.

 En 1962, malgré une santé devenue fragile, il continue à travailler intensément et à voyager pour des expositions et des conférences (en France, Suisse, Allemagne, URSS). Une rétrospective de l'œuvre peint de Jean Lurçat (1920-1962) se tient à Paris. Il compose Transmondia (3,15 × 6,35 m), Couleurs et Lumières (2 75 × 4 50 m), Le Vin et la Musique (5 93 × 12 02 m). En 1963, la première présentation du Chant du Monde a lieu à Annecy. Son état de santé s'aggrave, il décèdera en 1966.

Bibl. :   "Wikipédia.org"


Oeuvres de Jean LURÇAT mises en vente

Affichage 81 - 100 sur 783

Le Fendant - Tapisserie signée

Lot n° 4426
tapiserie tissée dans les ateliers Tabard frères et soeurs.
Signée dans la trame, bolduc manuscrit titré et cousu au dos, numéroté 1002
179cmx222cm

Le détail des ventes est uniquement accessible aux abonnés.

Créez un compte gratuitement puis abonnez-vous !


Roussel-Uclaf - Tapisserie signée

Lot n° 333
TAPISSERIE d’Aubusson en laine complète de son bolduc.
Tabard Frères & Sœurs lissiers, signée en bas à droite et titrée en haut à gauche.
126 x 250 cm

Le détail des ventes est uniquement accessible aux abonnés.

Créez un compte gratuitement puis abonnez-vous !


Village de campagne en Ile-de-France - Mine de plomb signée

Lot n° 5129
31x40 cm.
Etude pour Paquebot France?

Le détail des ventes est uniquement accessible aux abonnés.

Créez un compte gratuitement puis abonnez-vous !


Sirène - Tapisserie signée

Lot n° 12
193cmx137cm

Multipes altérations du tissu, fils tirés. Absence de bolduc

Le détail des ventes est uniquement accessible aux abonnés.

Créez un compte gratuitement puis abonnez-vous !


Plat carré à décor d'un animal fantastique noir nuancé ocre - Faïence émaillée signée

Lot n° 194
Signé "Dessin J.Lurçat Sant Vicens" et numéroté "20/100".
26,5 x 26,5 cm
(fêle)

Le détail des ventes est uniquement accessible aux abonnés.

Créez un compte gratuitement puis abonnez-vous !


Pichet au visage stylisé parmi des feuillages - Céramique à couverte à décor émaillé, signé

Lot n° 195
Signé sous la base "Dessin J.Lurçat Sant Vincens" et "1c".
H : 30,5 cm

Le détail des ventes est uniquement accessible aux abonnés.

Créez un compte gratuitement puis abonnez-vous !


« Lumière des eaux » - Tapisserie signée

Lot n° 301
Tapisserie en laine de basse lisse au point noué à décor stylisé polychrome de fond marin.
Signature et cachet du lissier dans la trame, bolduc au revers, atelier Raymond Picaud, Aubusson.
140 × 200 cm.

Le détail des ventes est uniquement accessible aux abonnés.

Créez un compte gratuitement puis abonnez-vous !


Le Corton - Tapisserie signée

Lot n° 160
Tapisserie d’Aubusson Signé et monogramme de Pinton Frères en bas à gauche Tissé dans les ateliers Pinton Frères - Aubusson Petit bolduc ancien en coton avec le numéro de référence 7055

147cm x 196 cm 

Le détail des ventes est uniquement accessible aux abonnés.

Créez un compte gratuitement puis abonnez-vous !


Plat « Soleil aux têtes » - Faïence polychrome signée

Lot n° 317
exemplaire numéroté 6/50.   .
Marquée Dessin de Jean LURÇAT SANT VICENS DR 6/50 au revers.
D.:45 cm.

Le détail des ventes est uniquement accessible aux abonnés.

Créez un compte gratuitement puis abonnez-vous !


Le Coq - Gouache signée

Lot n° 239
64,5cmx50,5cm

Le détail des ventes est uniquement accessible aux abonnés.

Créez un compte gratuitement puis abonnez-vous !


Grand plat homme aux feuillages - Céramique émaillée signée

Lot n° 97
Signé et numéroté 41/50
49 x 44 cm

Le détail des ventes est uniquement accessible aux abonnés.

Créez un compte gratuitement puis abonnez-vous !


Grand plat au visage - Céramique émaillée signée

Lot n° 98
Atelier SAINT VICENS 
49 x 44 cm

Le détail des ventes est uniquement accessible aux abonnés.

Créez un compte gratuitement puis abonnez-vous !


« Les gémeaux» - Tapisserie signée

Lot n° 73
Tapisserie d'Aubusson en laine de couleurs
Signée dans la trame et marque du lissier
Bolduc au revers numéroté et titré
71 × 95,5 cm

Le détail des ventes est uniquement accessible aux abonnés.

Créez un compte gratuitement puis abonnez-vous !


"Poisson" - Tapisserie signée

Lot n° 74
Tapisserie d'Aubusson en laine de couleurs
Signé dans la trame
80 × 98 cm

Le détail des ventes est uniquement accessible aux abonnés.

Créez un compte gratuitement puis abonnez-vous !


Faisan émeraude - Tapisserie d'Aubusson signée

Lot n° 91
Tapisserie d’Aubusson réalisée par l’atelier Raymond Picaud, signée au dos sur le bolduc
168cmx100cm

Le détail des ventes est uniquement accessible aux abonnés.

Créez un compte gratuitement puis abonnez-vous !


Nadir - Tapisserie signée

Lot n° 162
Tapisserie de lice. Laines de couleur. Signée LURÇAT et du monogramme G. G. (adossés) de l’atelier Suzanne GOUBELY-GATIEN dans la trame en bas à droite, porte le bolduc au dos avec les mentions de titre, de dimensions, de cartonnier, de lissier eu numéro de matricule 1266.
159cm x 176 cm

Le détail des ventes est uniquement accessible aux abonnés.

Créez un compte gratuitement puis abonnez-vous !


Grand plat au coq - Faïence polychrome de Sant Vicens, signé

Lot n° 447
Epreuve 15/100
Majolique, ocre, marron et noir glacé sur blanc. Désigné : Design J. Lurçat, Sant - Vicens,   2e série (noir, manuscrit).

Le détail des ventes est uniquement accessible aux abonnés.

Créez un compte gratuitement puis abonnez-vous !


Pichet décoratif - Faïence polychrome signée

Lot n° 448
H. 33cm
Majolique, noir glacé sur blanc alcalin. Désigné : Design J. Lurçat, Sant Vicens 16 (noir, manuscrit)

Le détail des ventes est uniquement accessible aux abonnés.

Créez un compte gratuitement puis abonnez-vous !


Pour le grand blessé - Gouache signée

Lot n° 105
28,7cmx39,5cm

Le détail des ventes est uniquement accessible aux abonnés.

Créez un compte gratuitement puis abonnez-vous !


Bord de mer - Gouache sur papier signée

Lot n° 106
27,1cmx57,2cm

Le détail des ventes est uniquement accessible aux abonnés.

Créez un compte gratuitement puis abonnez-vous !

Pages