Jean-Jules LAURENT

Jean-Jules LAURENT

(1800 - 1877)
Jules LAURENT  "Copie du Tireur d'épine du Capitole"

Sculpteur, peintre, archéologue, numismate et conservateur du musée d’Epinal
Il est né à Paris, avril 1800 – meurt à Paris, 16 mai 1877
Elève de son père, Jean Antoine, puis du sculpteur Pierre Cartellier, il séjourne à Rome de 1826 à 1828 avant de s’installer à Epinal où il est adjoint de son père dans la direction du musée départemental.

Comme sculpteur, son premier travail est une copie du Tireur d’épine pour la fontaine du quartier Rualménil dite du Boudiou qui existe encore. Il exécute des monuments pour quelques localités du département dont le buste en bronze du maréchal Victor à Lamarche. On lui doit aussi les bustes du docteur Mougeot, du pasteur Oberlin, de Claude Gelée, du poète Gilbert et d’Antoine Laurent, son père.

A la mort de ce dernier, en 1832, il prend la direction du musée et y fait entrer ce qui restait des magnifiques verrières de l’église d’Autrey. Attiré par l’étude des antiquités gallo-romaines, il mène des fouilles à Grand, Soulosse, Dombrot, Suriauville, Contrexéville et Martigny. Les nombreux objets qu’il découvre vinrent progressivement enrichir les collections du musée départemental. Passionné également par la numismatique, celle-ci finit par l’accaparer complètement. Il arrive à force de persévérantes recherches à constituer un médaillier des plus riches surtout pour la partie Lorraine.

Bibl.  :   Philippe (André).- Catalogue du Musée…, p. XV-XVI.
              Annales de la Société d'Emulation des Vosges, 1878, 
             Discours inaugural du 20.12.1877, par Ch. Lebrunt.

              EcriVosges  "Biographie vosgienne".

Catégorie: