Un franco-autrichien naturalisé lorrain : Jacob van SCHUPPEN


Jacob van SCHUPPEN       :  L'Adoration des bergers

Ce voyageur est né d'un père flamand Pierre-Louis Van SCHUPPEN peintre et graveur qui partit pour Paris vers 1655. Sixième enfant, Jacques (ou Jacob), est né à Fontainebleau le 25 janvier 1670. Elève de son père et de Nicolas de Largillière, il se présente avec succès en 1704 à l'Académie avec comme sujet "La chasse de Méléagre". Très rapidement il acquiert une grande renommée comme portraitiste de la noblesse parisienne.
Vers 1707, il quitte Paris pour rejoindre Lunéville et la Cour du Duc Léopold. Il y devient "Peintre ordinaire" puis "Premier peintre de S.A.R." .
En Lorraine il eut une importante activité dont il ne reste que peu de traces. On note qu'au décés de sa première épouse Marie-Françoise THIERRY, l'inventaire dressé à Lunéville en 1727 mentionne une centaine d'oeuvres, toiles, études et dessins qui furent dispersées.
Tardivement, en 1727, il obtint la nationalité lorraine mais il était déja parti rejoindre (certainement pour des raisons économiques) Vienne et la Cour Impériale.
Jusqu'à son décés en 1751, Jacob van SCHUPPEN travaillera dans la capitale autrichienne tout en restant attaché à la Maison de Lorraine. Reconnu comme portraitiste de la noblesse  Impériale, il fut nommé "Peintre du Cabinet de Sa Majesté Catholique" et en 1725 il est à l'origine de la création de "l'Académie palatine impériale et royale de Peinture et de sculpture".
Principalement peintre de portrait, Jacob van Schuppen réalise également des peintures d'autel et de plafond dans diverses églises de Vienne (église Saint-Charles et des sœurs salésiennes, palais Dietrichstein-Lobkowitz, Eroica-saal), ainsi que des scènes de genre et des natures mortes.
Il meurt à Vienne en 1751.
La plupart des tableaux d'histoire peints en France et en Lorraine ont disparu. Quelques tableaux religieux subsistent de nos jours dont cette "Adoration des bergers" qu' Artlorrain.com vous présente.

Non datée mais bien signée par le Maître, cette grande toile (94cmx124cm) va être mise aux enchères le 12 avril prochain à l'Hotel Drouot de Paris sous le marteau de l'étude Rieunier et De Muizon avec une estimation de 15 000 à 20 000 euros. 

On connait aussi de lui ce "Portrait du Duc de Lorraine en armure"
                          jacob-van-schuppen-portrait-du-duc-de-lorraine-en-armure.jpg

Cette "Réunion de gentilhommes autour d'une table dans un intérieur"
    jacob-van-schuppen-réunion-de-gentilhommes-autour-dune-table-dans-un-interieur.jpg

Ou encore cette oeuvre de la période autrichienne de l'artiste "Bildnis einer Dame, ein Medaillon der Kaiserin Maria Theresia haltend"
                                          jacob-van-schuppen-bildnis-einer-dame,-ein-medaillon-der-kaiserin-maria-theresia-haltend.jpg

Artlorrain.com a répertorié les quelques ventes concernant Jacob Van SCHUPPEN depuis une vingtaine d'années, de la belle peinture du XVIIIème siècle !
Robert LETERRIER