Nouveau record mondial pour une oeuvre d'un artiste lorrain !


Georges de LA TOUR       :  La Fillette au braisier

Les records se succèdent à un rythme effréné.
Il y a peu, 22 novembre,  nous avons évoqué une plaque en ivoire lotharingienne issue vraisemblablement de la "Seconde Ecole de Metz" et recouvrant un évangéliaire qui venait d'être cédée pour la somme astronomique de 2.850.000 euros hors frais.  Cela constituait le record absolu de prix de vente d'une oeuvre lorraine.

Il n'aura fallu que 17 jours pour que ce record soit, à son tour, largement battu.
En effet, et cette fois-ci de l'autre côté du Rhin à Cologne, la Maison LEMPERTZ  proposait le 8 décembre une rarissime oeuvre de Georges de LA TOUR "La fillette au braisier".

De format moyen (76 x 55 cm avec une extension au sommet de 7 cm), datée des années 1646-1648, signée en haut à droite, mais d’une manière qui rend l’attribution indiscutable, cette belle œuvre, dernier La Tour connu à être encore détenu dans des mains privées (la collection Bischoff depuis 1975) a fait tourner les têtes pour être adjugée.
Il a fallu à l'acquéreur débourser,  avec les frais, la coquette somme de 4.340.000 euros.
Il s'agit là du prix de vente le plus élevé pour une oeuvre de l'artiste lorrain mais aussi d'un nouveau record absolu dans le monde de l'art lorrain.
Robert LETERRIER