Maxime NOIRÉ l'africain


Maxime NOIRÉ       :  Afrique du Nord

Cette semaine, traversons la Méditerranée, direction Alger la Blanche.
Comme de nombreux artistes de la fin du XIXème siècle et du début du XXème, le mosellan Maxime  NOIRÉ (1861- 1927) va rechercher la lumière de l'Afrique du Nord.
Il quitte son village de Guinglange (57) pour s'installer à Alger dès 1882 et ne quittera plus sa terre d'adoption.
On dit que NOIRÉ a été "l'inventeur" du paysage algérien moderne avec l'autre lorrain Alphonse BIRCK et l'immense orientaliste Etienne DINET a suivi ses traces.

Cette semaine, le 1er décembre, dans sa salle berlinoise, la Galerie BASSENGE propose à la vente cette huile sur toile "Berbères à cheval dans la plaine près des Aurès" 27cmx40cm.

Artlorrain.com a répertorié environ cent trente oeuvres de l'artiste, des huiles et des aquarelles présentées à la vente   depuis une dizaine d'années. En voici quelques unes bien représentatives de la vision de NOIRÉ des paysages algériens, de ses oasis, de la côte et de la vie urbaine :

Ainsi cet  "Oued en Algérie"
   O_NOIRE - Oued_en_Algérie.jpg
ou cette "Vue de Tipasa" avec son extraordinaire encadrement :
    O_NOIRE - Vue_de_Tipasa.jpg

 ou encore cette "Ruelle animée"      
    O_NOIRE - Ruelle_animée.jpg

Quelques décennies plus tard, d'autres lorrains comme Victor PROUVÉ, Emile FRIANT puis Jacques MAJORELLE et tant d'autres, reprendront le flambeau du voyage vers l'Afrique du Nord, vous les retrouverez sur le site.
Robert LETERRIER