L'oeuvre de la semaine


Jean LURÇAT        :      Je parle d'un jardin

En ce mois de février, nos jardins sont un peu à l'abandon. Celui du vosgien Jean LURÇAT (1892-1966) reste en splendeur en toutes saisons.
Cette extraordinaire tapisserie  "Je parle d'un jardin" de 242cm x 183 cm avait ouvert l'exposition réalisée par le Musée  Jean LURÇAT d'Angers en mars 2015. Elle éclairait parfaitement le rôle central que l'artiste  a joué dans le renouveau de l'art textile  au XXème siècle.
Son titre officiel est "Le jardin d'Eluard" et a été créée en 1943. On y retrouve les motifs décoratifs chers à LURÇAT ainsi que l'importance de l'écrit, ici les derniers vers d'un poème de Paul Eluard tiré du poème "Je ne suis pas seul" (Médieuses, 1939) :
"Je parle d'un jardin/Je rêve/mais j'aime justement".

Notre exemplaire va être présenté aux enchères le 18 février prochain à Tours dans l'Hotel des Ventes Giraudeau par Maître Jabot.
Cette tapisserie en laine noué main a été tissée dans l'atelier de Raymond Picaud et son bolduc au revers porte le numéro de carton, le numéro de matricule et la signature de Jean LURÇAT.
L'estimation raisonnable se situe entre 2 000 et 3 000 euros.

Je renvoie nos amis d'Artlorrain.com aux très intructives pages créées par les musées d'Angers pour le musée de la tapisserie contemporaine :    "http://musees.angers.fr/fileadmin/plugin/tx_dcddownloads/dossierchantmon..."

Robert LETERRIER