Important oeuvre de Jean-Jacques-Isidore GRANDVILLE


Jean-Jacques-Isidore GRANDVILLE       :   Il faut amadouer la poule pour avoir les poussins

             Né le 15 septembre 1803 à Nancy, Jean-Jacques Isidore Gérard dit Jean-Jacques GRANDVILLE est un caricaturiste et l'un des illustrateurs les plus féconds du XIXème siècle.
Arrivé à Paris en 1825, il se lance avec succès dans la lithographie et dés 1828 son oeuvre "Les métamorphoses du jour" connait un succès prodigieux.
Il se lance ensuite dans l'illustration de classiques littéraires comme les "Fables de La Fontaine", les "Fables de Florian" ou "Robinson Crusoë".
Ses principales autres oeuvres sont "Les animaux peints par eux mêmes" en 1842, "Un autre monde" en 1843, "Cent proverbes" en 1844 ou "Les fleurs animées" en 1846.

La salle de vente Sotheby's de Paris proposera ce mardi 10 octobre quelques très belles et rares pièces de l'artiste avec des dessins à la plume et  des ouvrages tel "Les métamorphoses du jour" avec son cartonnage polychrome de l'éditeur signé Lenègre estimé 4000 à 5000 euros ou les "Fables de La Fontaine" en chagrin de l'éditeur à grande plaque dorée de Liebherre estimé 5000 à 7000 euros.
Parmi les dessins de Grandville on trouvera  ce "Il faut amadouer la poule pour avoir les poussins" que nous présentons en tête de cet article et estimé entre 3000 et 4000 euros.
Mentionnons  tout particulièrement les"Aventures de Robinson Crusoë" de Daniel de FOE, un extraordinaire et unique exemplaire renfermant 43 dessins originaux à la plume ayant servi à l'illustration du livre. Estimation de 25 000 à 35 000 euros.
                    300b.jpg

Et un bon nombre d'ouvrages illustrés que vous découvrirez en feuilletant la fiche de GRANDVILLE sur Artlorrain.com
Robert LETERRIER