BACCARAT


BACCARAT          :  Les Trois Grâces

Le 25 mars prochain, l'Etude Tessier et Sarrou de Paris-Drouot va procéder à la vente de ce magnifique groupe issu de la Manufacture Lorraine de BACCARAT.
D'’après un modèle de François-Hippolyte Moreau (1832-1927) En cristal clair taillé, bronze ciselé et doré. La coupe à motifs de feuillages et de godrons présente des anses en volutes. Elle est supportée par les Trois Grâces posant sur un fût de colonne cannelée et une base à pans coupés. Signé sous le vase et sous la base. Circa 1900.
Ht. 75 cm. Long. 34 cm. (chocs)
Présenté sur le stand Baccarat lors de l'’Exposition Internationale de l’'Est de la France à Nancy en 1909.
Les artistes ont modernisé ici un grand cratère antique comportant des anses en forme de volutes et une frise végétale gravée sur le col.
Les Trois Grâces en bronze, d’'après un modèle de François Hippolyte Moreau, apportent légèreté et dynamisme. Grand admirateur du XVIIIe français, Moreau emprunte la composition du vase à la pendule « Les Trois Grâces » d'’Etienne Maurice Falconet, qui avait figuré à l'’Exposition rétrospective de l’'art français en 1900 au Petit Palais. Hippolyte Moreau, médaillé à l'’exposition du Grand Palais cette même année n’'avait qu’à aller traverser la rue pour l'’admirer. Un modèle similaire appartenant aux collections Baccarat a figuré à l’'exposition consacrée à cette cristallerie en 2015 au Petit Palais.

La Manufacture lorraine n'a cessé de créer depuis 1764 des objets de très grande décoration parmi lesquels on peut citer cette exceptionnelle "Table de milieu" en cristal et bronze doré.
O_BACCARAT.jpg
Robert LETERRIER