Verdun (55)

Code Postal: 
55100
Département: 
Meuse

Georges VERDIER

(1845 - ?)

Peintre de genre, il est né à Verdun en 1845.
Il eut pour maîtres Signol et Géröme à Paris . Il a exposé au Salon de Nancy (en 1878 il avait présenté Jacques Callot gravant une eau-forte).
Le Musée de Bayeux possède de lui un auto-portrait.

Bibl.  :  Harcos "Peintres et graveurs lorrains"

Pascal SEVERE

( - ) Vit au 20e-21e
Pascal SEVERE       :  Ville

Nous ne possédons actuellement aucun élément biographique sur cet artiste contemporain. On sait qu'il travaille sur Metz et Verdun.

Edmond-Adolphe RUDAUX

(1840 - 1908)
Edmond-Adolphe RUDAUX       :  Vue de Granville, le Roc et le Plat Gousset

Peintre de genre et graveur à l'eau forte, il est né à Verdun (55) en 1840. Il fut élève de Lanielle, Leclaire et Boulanger.
Il débuta au Salon de 1863. On lui doit surtout des sujets de genre. Il a illustré entre autre "Pêcheur d'Islande"de Loti et "Par les sentiers" de N. Taconet.
Son fils Henri Edmond Rudaux, né à Paris, fut aussi peintre de genre et illustrateur.

Bibl.  :  "Bénézit 1976 T.9"

Gustave-René PIERRE

(1875 - 1937)
Gustave René PIERRE  "Autoportrait"

  Peintre et aquafortiste, né à Verdun le 10 mars 1875, mort à Paris le 19 mars 1939. Il fit partie des ateliers de Gustave Moreau et de Fernand Cormon. Il fut sociétaire hors concours des Artistes français. Il se fixa à Tramery (Marne) en 1906. Bien que né à Verdun, Gustave Pierre doit à Reims l'orientation de sa carrière. Longtemps fixé dans la région rémoise, c'est dans cette ville qu'il trouva les plus fermes et les plus durables appuis. Le musée de Reims possède de lui cinq tableaux dont un grand panneau : Poète enseignant les Bergers.

Alain MATSCHEK

(1948 - )
A_MATSCHEK.jpg

Nous n'avons aucun élément biographique sur ce peintre contemporai. On sait qu'il vit et travaille à Verdun (55).

Bibl.  :

Jules LIZER-PRESTA

(1851 - ?)

Peintre, il est né à Verdun en 1851.  Il fut élève de Licourt et de Leher.        Il a figuré au Salon de Nancy entre 1897 et 1913 avec des paysages de Lorraine et des Ardennes : Environs de Verdun , Le Moulin de Sivry, Parc de Saurupt, La Meurthe à Bouxières, Saules sur la Meurthe, La Chiers à Douzy....

Bibl.  :   Harcos  "Peintres et graveurs lorrains" .

Louis-Hector LEROUX

(1829 - 1900)
Louis Hector LEROUX  "Homère demandant l'hospitalité"

Peintre d'histoire et de genre, il nait à Verdun (55) en 1829 et décède à Angers en 1900. Fils d'un perruquier-coiffeur, il est admis en 1849 à l'école des Beaux-Arts où il est l'élève de François-Édouard Picot

En 1857, Louis Hector Leroux est lauréat d'un 2e prix de Rome pour une œuvre sur le thème de la Résurrection de Lazare. Ce succès lui permet d'être pensionnaire à la villa Médicis à Rome en 1857 . Pendant son séjour romain, il a été membre du groupe des Caldarrosti.

Lucien LANTIER

(1879 - 1960)
Lucien LANTIER  "Autoportrait"

   Peintre de genre,  Lucien LANTIER est né à ODESSA en Ukraine au sud-est de la Bessarabie, la Moldavie actuelle, le 27/7/1879, fils de Louis Auguste Marie Lantier et de Elisabeth Lucie Romquaud.
    Il quitte ses parents en 1889 pour venir faire ses études secondaires comme pensionnaire à Paris au lycée Janson de Sailly.   Parallèlement il est entré à l’école des Beaux Arts de Paris.
    Très doué pour le dessin, il retourne auprès de ses parents à Odessa et devient l’élève du maître Constandi durant 3 ans.

Charles CUMBERWORTH

(1811 - 1852)
Charles CUMBERWORTH  "Jeune couple au nid d'oiseau"

Sculpteur né à Verdun en 1811, mort à Paris en 1852. Il entra à l’Ecole des Beaux Arts en 1829. De 1833 à 1848, il exposa au Salon de Paris. On lui doit la statue de Marie Amélie, Reine des Français, la statue du Duc de Montpensier et le buste en bronze de Paul Féval. Il est exposé au Musée de La Rochelle avec : L'amour de soi-même et Jeune fille à la colombe.

Bibl.  :  "Bénézit 1976 T. 3"

Jean-Baptiste GILLES dit COLSON

(1686 - 1762)
Jean Baptiste-Gille COLSON  "Portrait de jeune femme"

Peintre en miniatures et pastelliste, il nait à Verdun en 1686 et meurt à Paris en 1762. Sur les conseils du maréchal de Vauban auquel il était apparenté, il suivit son penchant pour les arts malgré l’opposition de son père. Il quitta, sa ville natale pour venir à Paris où il fut l'élève du peintre d' histoire Claude Christophe. Obligé de gagner sa vie, il commença par faire de la miniature en copiant des portraits que le roi envoyait dans les cours étrangères. Il devint membre de l’Académie de Saint Luc. Le 20 juin 1720 il épousa Marthe Duchange fille du graveur Gaspard Duchange.

Pages

S'abonner à RSS - Verdun (55)