Nancy (54)

Code Postal: 
54000
Département: 
Meurthe-et-Moselle

Rosalie DROUOT

1791 - 1826
Rosalie DROUOT

Rosalie Drouot est née en 1791 dans la paroisse d'Aulnois, dans les Vosges. Elle est la fille d'Anne-Marie Grandjean et de Nicolas Drouot, qui exerçait la profession de marchand roulier, nom des transporteurs de marchandises du XVIIIe siècle. Rosalie était l'aînée de six enfants. Après la Révolution, la famille part s'installer à Nancy. Les affaires du père de Rosalie décollent et lui permettent d'acquérir des bien nationaux. Il devient rentier et la famille s'installe dans une superbe demeure, au 13 rue du Manège à Nancy. C'est à cette époque que Rosalie Drouot découvre la peinture. 

Fernand MASCRET

1901 - ?
Fernand MASCRET

Fernand Mascret, né en 1901, fréquente l’école des Beaux-arts de Nancy où il reçoit le premier « prix des jeunes » en 1919, puis complète sa formation à l’école spéciale des travaux publics. D’abord dessinateur dans l’agence Martin, qu’il a intégré après ses études, il fonde sa propre agence en 1923.

Jean CROCQ

Vivant au XVème et XVIème siècle

Sculpteur lorrain vivant au XVème siècle.
I commença à travailler à Bar le Duc en 1487. Comme sculpteur du Duc de Lorraine, il prit part à la décoration de la bibliothèque du Palais Ducal à Nancy.
Il fut chargé, par l'ordre du Duc René, de faire, en 1506 et 1507 le tombeau de Charles le Téméraire, dans l'église collégiale de Saint Georges de Nancy, monument détruit en 1742.

Jean ROUPPERT

1887 - 1979
Jean ROUPPERT

Né le11 août 1887 à Custines, près de  Nancy , Jean François Rouppert est le fils de Johann Rouppert, lamineur, et de Marie Clémence Kieffer. Il vit en Lorraine jusqu’en 1924, puis dans la région Rhône-Alpes, d’abord à Lyon et, à partir de 1932, dans le  Roannais. Entre 1913 et 1924, il est employé comme décorateur, puis comme dessinateur dans les établissements Emile Gallé à Nancy.

François EHRHART

? / ?
François EHRHART

Nous ne possédons actuellement aucun élément biographique sur cet artiste.
L'aide de tous sera la bienvenue pour enrichir cette biographie.

Jean-Baptiste Ferdinand MULNIER

1757 / 1836
Jean-Baptiste Ferdinand MULNIER       :  L'accord parfait

Jean-Baptiste Ferdinand Mulnier, né en 1757 à Nancy et mort à Nantes en 1836, commença à d'abord par étudier la peinture avant de s'embarquer à 20 ans pour l'île de Saint-Domingue où il épousa une jeune veuve créole. En 1784, une révolte dans l'île le conduisit à retourner en France. Installé à Nantes, il se constitua une excellente clientèle, surtout durant les guerres napoléoniennes lorsque de nombreuses familles lui commandèrent des portraits de parents partis combattre.

Marie DUVAUX

De Marie Duvaux, on ne connait que son orignie nancéienne au XIX ème siècle. Elle se spécialisa dans la miniature sur porcelaine.
Son nom figure dans le dictionnaire international des peintres miniaturistes de Harry Blättel (Arts and Antiques Edition, Münich 1992)

Robert PETIT-LORRAINE

1920 / 2006
Robert PETIT-LORRAINE

Robert PETIT est né à Nancy en 1920 d'un père ferronier d'art. A quinze ans, il intègre l'atelier de vitraux Janin.
En mai 1940 avec sa famille, il fuit Nancy et se réfugie en Ardèche à Aubenas.
Sa première exposition à Vals les Bains date d'août 1942. Réfractaire au STO il devient clandestin et rejoint un réseau du maquis sur le plateau ardéchois en prenant le surnom de LORRAINE.
A la Libérationil travaille pour la presse locale et organise des expositions à Aubenas et Privas sous le nom de PETIT-LORRAINE.

Jean François CHEVALIER

1946
Jean François CHEVALIER

Jean-François Chevalier (né à Nancy en 1946) est un graveur et professeur de gravure.

François CHAPUIS

1928 - 2002
François CHAPUIS         :        Autoportrait
   Natif de Beaune, François Chapuis a grandi à Nancy, marqué par trois années d'études aux Beaux-Arts. «L'école était alors expérimentale, avec une orientation arts déco. A l'époque, l'objectif était de prouver qu'on pouvait nationaliser des écoles de province. On y apprenait donc tous azimuts la peinture, le dessin, la sculpture, les vitraux, les papiers peints, les meubles et les lettres... Le fait d'avoir touché à tout m'a permis de réaliser des églises complètes». 
    Vint à Paris et fréquenta le Centre d'Art Sacré.

Pages

S'abonner à RSS - Nancy (54)