Metz (57)

Code Postal: 
57000
Département: 
Moselle

Jean MIGLIO

(1905 - 1951)

Peintre, dessinateur, sculpteur, il est né à Metz en 1905. Il y meurt en 1951. Ce maître ébéniste s'adonna au dessin, à la peinture et à la sculpture, après avoir été l'élève d'Untersteller et d'Emile Grub. 

A partir de 1932, il exposa régulièrement au Salon des Artistes Mosellans (Le moulin, Magny-La Mère Francis, Saint-Julien-Bord de la Moselle, Metz-Village, etc...).

Bibl.  :  Harcos "Peintres et Graveurs Lorrains".

Albert MARKS

(1871 - 1941)
Albert MARKS

Comme son frère Ferdinand, peintre lui aussi, Albert Markovski, dit Marks, n’est pas messin de naissance mais d’adoption et d’inspiration. Il est né à Paris le 24 janvier 1871 d’un père d’origine prussienne, ferronnier d’art. Au lendemain de l’annexion, sa famille s’installe à Metz, où Albert connait une jeunesse simple et obscure. Après des débuts de sculpteur (il est entre 1884 et 1894, l’élève de Dujardin) il s’oriente vers la peinture et devient un paysagiste chez qui on perçoit, du moins dans les premières toiles, l’influence de Corot et de Daubigny.

Emile-François MICHEL

(1818 - 1909)
Emile-François MICHEL  "Roseaux dans un marais"

Peintre et critique d'art, il est né à Metz en 1828 et meurt à Paris en 1909. Émile Michel fait des études au collège de Metz, avant de suivre des cours de dessin avec Auguste Migette, dans la mouvance de l'École de Metz. En 1845, il fait une excursion sur les bords du Rhin avec son école.

Charles-Laurent MARÉCHAL

(1801 - 1887)
Laurent Charles MARÉCHAL

Dessinateur, pastelliste et peintre verrier, il est né à Metz en 1801 et décède à Bar le Duc en 1887.  

Intéressé par l'art, le jeune Laurent-Charles suit les cours de l’école municipale de dessin, de 1820 à 1825.   Fasciné par l'Italie, Laurent-Charles Maréchal vouera une admiration sans limite à la peinture italienne, et l'Italie, qu'il considère comme la patrie des artistes.

Charles-Raphaël MARÉCHAL

(1825 - 1888)
Charles Raphael MARÉCHAL  "La Sagesse et la Force"

Peintre, fils du peintre verrier Laurent-Charles Maréchal, Charles-Raphaël Maréchal naît à Metz en 1825. Formé dès son plus jeune âge par son père à la technique du fusain , le jeune Charles-Raphaël se destine naturellement une carrière artistique. Il expose plusieurs fois au Salon des artistes français, notamment en 1868 . En 1865, il devient le co-inventeur, avec Cyprien Tessié du Motay (1818-1880), de la phototypie. Leurs travaux leur valent la médaille d'or de l'Expositions universelles de Paris en 1867 .

Hélène MARÉCHAL

(1863 - 1944)

Pastelliste, elle est née à Metz en 1863 de Charles Raphaël Maréchal son père (artiste peintre) et de Madame Kayané Eram Eramian. Elève de son grand-père Maréchal de Metz, d'Allongé et de Cagniard. Bien qu'elle vécut à Paris, elle figura au Salon de Nancy ; à partir de 1894, on trouve trace de ses envois qui se sont poursuivis jusqu'en 1912.(Elle exposa probablement avant 1894).

Thomas MICHEL

(? - avant 1751) vit au 18e

Sculpteur, il est né à Metz au XVIIème siècle et meurt avant 1751.Il fut le père de Clodion. Il a travaillé pour Frédéric le Grand à Berlin où il s'installa de 1742 à 1748 date où il vint habiter à Lille.

Bibl.  :  "Bénézit 1976 T. 7"

Louis-Alfred MEYRET

(1826 - 1912)
Louis Alfred MEYRET  "Scène de bataille"

Peintre de batailles, Louis-Alfred Meyret, né à Metz en 1826, il décède à Angoulème en 1912. Il fit ses études au Lycée de Metz, et suivit la carrière militaire qu'il termina avec le grade de lieutenant-colonel. Après sa retraite, il se fixa à Angoulême où il devint adjoint au maire. 

Jean-Pierre MENUSIER

(1783 - ?)
Jean Pierre MENUSIER  "Portrait de jeune femme en robe empire"

Miniaturiste, né à Metz en 1783, il fut  élève d’Aubry, ami, élève et collaborateur d’Isabey, Menusier fut aussi élève de JBJ Augustin.  Ce fut avec Daniel Saint l’un des miniaturistes favoris de l’impératrice Joséphine. Entre 1812 et 1815 on connaît de lui surtout des portraits de la famille impériale destinés à être offerts sur des boîtes.

Ferdinand (fils) MARKS

(1891 - 1932)
Ferdinand MARKS

Peintre décorateur, il est né à Paris en 1891 et décède à Metz en 1932. Il fut élève de son père, le peintre Ferdinand Marks (père). Il a figuré au Salon de Metz en 1930 avec quatre huiles et dix-sept pochades, en 1931 avec quatre huiles et en 1932 avec trois vues de Metz.

Le Musée de Metz conserve de lui : Le vieux peintre (huile)

Bibl.  :  Harcos  "Peintres et graveurs lorrains".

Pages

S'abonner à RSS - Metz (57)