Sculpteur

Joseph VERRELLE

(1856 - 1928)
Joseph VERRELLE     :  Monument aux morts à Baccarat

Peintre et sculpteur, il est né à Merviller à une encablure de Baccarat en 1856 et y meurt en 1928.
L'oeuvre de J. Verrelle comporte essentiellement des paysages. On a pu voir sur les murs de la Salle Municipale des Fêtes de Baccarat deux grands paysages animés de personnages peints par l'artiste. Il a créé le personnage du monument aux morts à la mémoire des combattants de 1870 à Baccarat.

Bibl.  :  Harcos "Peintres et graveurs lorrains".

Philippe STEINMETZ

(1900 - 1987)
Philippe STEINMETZ par D. MEYER

 Peintre, sculpteur, il est né à Laudau dans le Palatinat en 1900 et décède en 1987. Il fut professeur de sculpture et de peinture à Dunkerque, puis au lycée Fustel-de-Coulanges à Strasbourg ; il obtint ensuite le poste de professeur à l'Ecole des Beaux Arts de Nancy et nombre de peintres lorrains contemporains furent de ses élèves. 
Il était également membre de l’AIDA et de l’Académie d’Alsace.

Bibl.  :   

André-Pierre SCHWAB

(1883 - ?)
Andre-Pierre SCHWAB        :  Breton

Sculpteur, graveur, médailleur, il est né à Nancy en 1883. Il fut élève de Jules-Clément Chaplain et de Marius Jean Mercié.
Il exposa à Paris, au Salon des Artistes Français à partir de 1905 dont il fut Membre Sociétaire hors-concours ; il obtint une Médaille d'or en 1926.

Bibl.  :  "Bénézit 1999 T.12"

Gérard THON ou "PRIMO FUGITIVO"

(1939 - )
Gérard THON

Peintre, sculpteur et verrier, il est né à Ottange (57) en 1939. 
Il a été élève de l'Ecole des Arts Appliqués de Metz entre 1957 et 1959 et a rejoint l'Ecole des Beaux-Arts de Paris de 1959 à 1964.
Il a d'abord exercé son métier de professeur aux Beaux-Arts de Limoges à partir de 1967, puis à l'Ecole des Beaux -Arts de Nancy à partir de 1970.
Gérard Thon s'accomplit dans une peinture gestuelle abstraite ; "la couleur jaillit, s'étale, s'étend, se dilue ou insiste dans des gestes amples".(Francine Cuël). 

Pierre SULMON

(1932 - 2008)
Pierre SULMON

Sculpteur d'intégrations architecturales et peintre, il vit et travaille à Nancy où il est professeur à l'Ecole des Beaux-Arts.
Né en 1932 à Roubaix, Il se forme à l'École Nationale Supérieure des Arts Décoratifs de Paris auprès de Marcel Gromaire. Ses compositions graphiques sont tissées à plusieurs reprises depuis 1956 par les Ateliers d'Aubusson.
Il s'oriente vers la sculpture mais reste attaché à la peinture. Il obtient le prix Bourdelle en 1967, et, depuis cette date, aborde des matériaux aussi divers que la cire, les polyuréthanes et le bronze.

Théophile-François SOMME

(1871 - 1952)
Théophile François SOMME  "La jeune servante"

Sculpteur de statuettes, il est né à Nancy en 1871. 
Il exposait à Paris au Salon des Artistes Français dont il fut membre sociétaire à partir de 1899. Il reçut en 1902 une Mention Honorable, en 1924, une Médaille d'Argent, en 1925, une Médaille d'Or.
En 1937 il reçut une Médaille d'Or pour l'Exposition Internationale, hors concours.

Bibl.  :  "Bénézit 1999 T.13"

Alphonse SALADIN

(1879 - 1956)
Alphonse SALADIN  "Danaïade"

  Sculpteur, il est né à Épinal en 1878 et meurt au Havre en 1956.
Élève de Mengué et d'Aubé, il obtient une médaille d’honneur en 1909, d’or en 1910 et encore d’argent en 1920. À cette époque, il est conservateur du musée des Beaux-arts du Havre. 
Au Salon parisien des Artistes Français de 1914, il expose deux groupes en marbre "Portrait du Docteur Guiraud" et une "Etude"
En 1923, il réalise le monument aux morts du Thillot.

Charles-Hubert ROBERT-CHAMPIGNY

(? - ?) Vit au 19e
Charles-Hubert ROBERT-CHAMPIGNY

Sculpteur, il est né à Ancy-sur-Moselle (57) au 19e siècle.
Elève des Ecoles de la Ville de Paris, il figura au Salon des Artistes Français et obtint une Mention Honorable en 1901. 
Le Musée de Paris (Palais des Beaux Arts) possède de lui un plâtre : L'enfant au masque

Léo ROUSSEL

(1868 - 1943)
Léo ROUSSEL       :  Défense du sol

Léon dit "Léo" Roussel, sculpteur, il est né à Ourches (55) en 1868.
Elève de G.J. Thomas et d'E. Peynot, il sculpta des bustes, des portraits, des monuments aux morts et des médaillons.
En 1895, il est proclamé Premier prix de Rome.
Il a exposé au Salon des Artistes Français dont il était sociétaire, il obtint une mention en 1898 et une Médaille d'Argent en 1931.
En 1914, il expose deux statuettes bronze " Grenadier de la vieille garde" et "Le soir".

François ROGER

(1843 - 1898)
François ROGER  "Monument des Gardes Nationaux"

 Sculpteur et fils de sculpteur, il nait à Rambervillers en 1843 et y meurt en 1898.
 Elève de Dumont et de Bonnassieux, il débute au Salon de 1873. A celui de 1880, il obtient une médaille de 3ème classe pour deux œuvres exposées : Le Bilboquet et Le Temps découvre la Vérité. En 1881, il présente La Muse d’Alfred de Musset et l’année suivante le buste de l’architecte Lalande et divers bustes de femmes.

Pages

S'abonner à RSS - Sculpteur