Graveur

Etienne COURNAULT

(1891 - 1948)
Etienne COURNAULT

Peintre, graveur né à Malzéville (54) en 1891 et y meurt en 1948.  D'origine lorraine, il appartient avec ses amis Jean Lurçat et Jean Prouvé à la jeune génération d’artistes héritiers de l’Ecole de Nancy formés aux arts graphiques autant qu’aux arts appliqués. D’abord formé à la gravure puis destiné à une carrière de portraitiste mondain, le jeune homme se tourne vers les avant-gardes dès son arrivée à Paris en 1921.

Adrien DEMBOUR

(1799 - 1887)
Adrien DEMBOUR

 Graveur, lithographe, il est né à Metz en 1799 et meurt à Vittonville (54) en 1887. En 1835, à Metz, Adrien DEMBOUR s’établit comme imprimeur-lithographe, succédant à Hanké et Rosch. Il rachète aussi les bois gravés de la maison Lacour, à Nancy, et ceux de la maison Ardant, à Limoges. Il s’associe ensuite, de 1840 à 1852, à Nicolas Gengel.

Eugène DECISY

(1866 - 1936)
Eugène DECISY       :  Le démélage, brasseurs à Béthencourt

Peintre, graveur, né à Metz en 1866, il décède après 1936. Elève de Boilvin et de Courty à Metz. Il a vécu à Paris. Dés 1886 on le vit exposer au Salon des Artistes Français dont il devint Sociétaire. Il prend part à l'Exposition Universelle de 1900 et obtient une Troisième Médaille. 

Jean DAVO

(1939 - )
Jean DAVO  " Aube à Ponte Vecchio"

Peintre, graveur, cartonnier en tapisseries il es né à Mamers (72) en 1939. Issu d’un milieu modeste, il fut d’abord mineur de fond et s’est très vite intéressé au dessin et à la peinture. En 1965, il fréquenta l’Ecole des Beaux-Arts de Sarrebrück – Sarre -  et l’Ecole des Beaux-Arts de Metz de 1966 à 1970.

L’œuvre de Davo se situe à la rencontre du figuratif et de l’abstrait. Il puise son inspiration dans la nature, la musique, le cirque, la corrida.

Jean-Baptiste COURTOIS

(1819 - 1870)

Peintre et graveur né à Nancy en 1819 et mort à Orléans en 1870. Elève de Dupuis à l’Ecole de Dijon. Il exposa des portraits et des dessins au Salon de Paris de 1859 à 1865

Bibl.  :  "Bénézit 1976 T. 3"

François COLLIGNON

(1609 - 1657)
François COLLIGNON  "L'atelier de Callot"

Graveur né à Nancy vers 1609 et meurt en 1657 à Rome. Il se perfectionna dans l’atelier de J. Callot. Il a travaillé à Rome en 1640 et y faisait en même temps le commerce des estampes.  Il imita Stefano della Bella  et surtout son maître Callot. Etant venu à Paris, il y demeura plusieurs années et il y a gravé vers 1643 la bataille de Rocroy en quatre grandes feuilles sur les dessins de Stefano della Bella.Il partit ensuite pour Rome où il s'établit graveur, éditeur et marchand d'estampes.

Dominique COLLIN

(1725 - 1781)
Dominique COLLIN  " La commanderie St. Jean à Nancy"

Le graveur, Dominique Collin est né à Mirecourt en 1725. Il se marie en 1752 avec la fille d'un marchand et maître des orfèvres.
Il apprend donc d'abord le métier d'orfèvre à Metz, jusqu'au jour où, de passage dans cette ville, le graveur strasbourgeois Striedbeck le prit avec lui et lui enseigna la taille- douce.
Le 29 Avril 1758, Stanislas, Duc de Lorraine, lui octroie le brevet de "graveur ordinaire de la ville de Nancy".

Louis-Félix CLAUDEL

(1895 - 1948)
Louis Félix CLAUDEL  "Jaquette de livres"

 Peintre, graveur, illustrateur, il est né à La Verrerie de Portieux en 1895, il décède à Arcueil en 1948. Fils de Marie Félix Claudel et de Marie-Julie Colin, il commence très jeune le dur métier de verrier pour devenir bientôt graveur sur verre à l'usine de Portieux. Contre l'avis de ses parents, il s'engage au 26e Régiment d'Infanterie avec lequel il commence la guerre, en 1914, pour la terminer dans l'aviation, au Maroc.

Louis CHRISTOPHE

(1816 - 1874)

Né à Nancy en 1816, il meurt dans la même ville en 1874. Il a gravé des portraits et de vues de villages lorrains. Le 24 février 1845, il fut nommé imprimeur lithographe par ordonnance royale, en remplacement d’Adrien Paulet. 

Bibl.  :  Harcos "Peintres et graveurs lorrains"

Jean-Antoine CHOLET

(1833 - 1906)
Jean Antoine CHOLET  "La ronde des vendanges"

Jean-Antoine Cholet, « peintre de portraits, de paysages, dessinateur, graveur, peintre sur faïence » est né à Rosières-aux-Salines le 1° janvier 1833 et mort à Paris en 1906. Son père, tisserand et précédemment ancien sous-officier au bataillon de la garde Nationale de Rosières-aux-Salines, d’origine vosgienne (Rambervillers), épouse une vigneronne de Rosières, Elisabeth Berné. La famille semble avoir résidé rue Léon Bocheron (à l'époque, la grand Rue). Adolescent, Antoine étudie les beaux-arts à l’Ecole municipale de dessin de Nancy. Il réalise ses premières lithographies dès 20 ans.

Pages

S'abonner à RSS - Graveur