Graveur

Gabriel SALMON

1485 (?) - ?
Gabriel SALMON

Gabriel Salmon est né à Lunéville à la fin du XVe siècle. Fils du peintre allemand Bernard de Heidelberg, il débute sa carrière comme peintre au service du Duc Antoine et s’installe à la cour de Lorraine dès 1515. Malheureusement aucune de ses peintures n’est parvenue jusqu’à nous.

Paul LESCHHORN

1876 - 1951

Paul Leschhorn naquit à Metz en 1876 où son père, un ingénieur allemand, venait de s’installer. Doué pour le dessin, Paul Leschhorn commence sa formation à l'âge de dix-sept ans, à l'école des arts appliqués de Strasbourg. Il commence sa carrière comme artiste décorateur. À partir de 1900, il puise son inspiration dans les Vosges toutes proches (vallée de Munster notamment), dont les paysages enneigés évoquent les estampes japonaises. En 1903, il complète sa formation à l’école des Beaux-arts de Karlsruhe.Entre 1924 et 1931, il séjourne souvent en Corse.

Pierre-Georges JEANNIOT

1848 - 1934
Pierre-Georges JEANNIOT

Le peintre et graveur Pierre-Georges JEANNIOT est né en Suisse en 1848. Son éducation artistique a commencé avec son père, Pierre Alexandre Jeanniot (1826-1892), longtemps directeur de l'École des beaux-arts de Dijon. Pourtant, Pierre Georges Jeanniot entame tout d'abord une carrière militaire, en tant qu'officier d'infanterie(1866-1881), sans jamais cesser de dessiner. Il expose pour la première fois en 1872 au Salon de Paris où il présente une aquarelle sous le titre "Intérieur de forêt".

Ignace-Joseph de CLAUSSIN

1766 - 1844
Jean-Jacques de CLAUSSIN       :  Les buveurs d'après Van Ostade

Le chevalier Ignace-Joseph de Claussin est un des types les plus curieux du genre amateur. Né à Lunéville en Lorraine, il habita Londres (TitchfieldStreet) vers la fin du XVIIIe et au commencement du XIXe siècle, parait avoir travaillé quelque temps à Amsterdam, puis s'établit à Paris. A Londres il publia, en 1804, sous le nom de son éditeur J. H. Green, en anglais, un catalogue des estampes de Callot. Vieux et oublié, il mourut aux Batignolles, faubourg au nord de paris, à cette époque encore une commune séparée.

Yves-Dominique COLLIN

1753 - 1815
Yves-Dominique COLLIN       :  French functionary

Yves-Dominique COLLIN nait à Nancy en 1753. Il est fils et élève du graveur Dominique COLLIN.
Durival dit " Collin fils est un très bon peintre de miniatures". Isabey s'est sans doute inspiré de son oeuvre qui est peu connu. Le Musée Lorrain possède, dans ses cartons, provenant de la collection Saint-Florent, plusieurs portraits au crayon noir, rehaussés légèrement de couleur qui méritent d'être mentionnés.Il fut aussi un graveur émérite.

Bibl.  :  Lucien Wiener in " Yves-Dominique COLLIN graveur" Nancy 1885

Emile THOMAS

Emile THOMAS

Graveur sur bois, il est né à Vittel, il décède en 1907.
Élève de M. Gusman. Il débuta au Salon de 1863 ; mention honorable en 1882 ; médaille de Troisième classe en 1886, Sociétaire des Artistes Français.

 

Bibl.  :   "Bénézit ed. 1999 T.13"

Jean-Luc ROTH

? -
Jean-Luc ROTH

Jean Luc Roth graveur de formation à une évolution artistique non linéaire. Son parcours s'articule autour d'une réflexion sur le langage de la trace et du signe.

Jean-Luc Roth vit et travaille à Montigny-lès-Metz mais sa renommée a bien dépassé les limites de la région.
Né en 1954 à Metz, il intègre, en 1972, l’école des Arts Appliqués de Metz, puis de Strasbourg et de Rouen.

L’artiste débute sa carrière dans l’illustration et le dessin publicitaire, pour se tourner ensuite vers la gravure en 1980. 

Jean François CHEVALIER

1946
Jean François CHEVALIER

Jean-François Chevalier (né à Nancy en 1946) est un graveur et professeur de gravure.

Jean APPIER dit HANZELET

1596 - 1647
Jean APPIER dit HANZELET       :  Portrait de Desbordes

Jean Appier dit Hanzelet ou Hanselet. - Imprimeur et graveur ; imprimeur et graveur (juré) de Son Altesse le duc de Lorraine et de l'université de Pont-à-Mousson (1623-1628). - Natif de Haraucourt, près de Saint-Nicolas-de-Port (Meurthe-et-Moselle). Fils de l'ingénieur du duc de Lorraine Jean Appier (m. avant 1620). Exerce la profession de graveur à partir de 1617 au moins. Démis de sa qualité d'imprimeur juré de l'université de Pont-à-Mousson pour avoir imprimé un livre sans permission. Serait selon certains parti pour l'Italie en 1630.

Nicolas Guillaume de LA FLEUR

1610 (?) - 1670 (?)
Nicolas-Guillaume de LA FLEUR

Peintre de fleurs en miniature et graveur à l'eau forte, cet artiste vit le jour en Lorraine dans les premières années du XVIIème siècle.
Il florissait à Rome en 1638, comme l'indique son portrait dans lequel il s'est représenté âgé d'environ trente ans. Il a séjourné aussi à Paris et aurait travaillé avec Poussin.
On lui doit  deux suites de fleurs gravées d'une pointe légère.Ces pièces sont de la plus grande rareté. Très en vogue dans les Pays Bas ces suites ont été publiées par les Danckerts. Il décède dans les années 1670 à Rome.

Pages

S'abonner à RSS - Graveur