Graveur

René FERRY

? - ?
René FERRY

Nous ne connaissons pas la biographie de cet artiste qui serait né à Nancy.
Graveur, il a exposé au Salon parisien des artistes français de 1937 "L'étang d'or à Rambouillet" une eau forte.
En 1939, il imprime un receuil "Les jardins de l'Elysée" comprenant 12 eaux fortes et tiré à 110 exemplaires.

Toute aide pour enrichir cette biographie sera la bienvenue.

Thérèse d'ESTREES

1874 - 1938
Thérèse d'ESTRÉES       : Pendule de bureau

Née Thérèse Houdaille  au Château de Ravenel en 1874, elle épouse le Marquis d'Estrées.
Elle fut l'élève de Sain, de Boutigny et de Fournier.
Cette artiste peintre débuta au Salon parisien des Artistes Peintres français dès 1909.
Au Salon de 1929, elle expose deux pointes sèches  :  "Micheline et son ours" et "Terrier écossais".

Elle décède à Arpajon en 1938

HARDY

? - 1669

Dom Calmet dit de lui :
"Célèbre graveur, originaire de Nancy où il est mort en 1669, avait été Graveur des monnaies de CharlesIV.
M. Nicolas le fils a une très belle petite médaille de ce Prince, gravée par Hardy ; elle représente Charles IV et a pour revers la Ville de Nancy, au dessous de laquelle est la Renommée, avec ces mots "Fama sua circuit orbem 1660".
Hardy était aussi graveur en taille douce.

HOERPIN ou HARPIN

HOERPIN ou HARPIN

Hoerpin, dit Mr. Noel "était fils d'un marchand demeurant à Nancy. Graveur, il serait mort jeune durant les troubles révolutionnaires.
On ne connait des gravures de lui qu'entre les années 1783 et 1796.
Ses gravures sont exclusivement consacrées  à l'illustration de la Capitale des Ducs de Lorraine. 
Treize estampes de sa production ont été recensées par M. Beaupré dont "La Place Royale de Nancy" "Mardi Gras et son cortège" ou encore "Les Arcs de Triomphe et Portes de Nancy" etc...
 

Jacques Henri MARTIN

? - ?
Jacques Henri MARTIN

Né aux environs de Langres (52), il alla tout enfant avec ses parents habiter Nancy où il devait faire ses études secondaires puis artistiques.
Après un stage de 6 ans aux Beaux-Arts de cette ville, après s'y être initié à tous les genres : peinture, gravure, décoration, art mural, modelage, il s'en fut chez un héliograveur parisien afin de se perfectionner en gravure une année durant.
De retour à Nancy, il est affecté à l'Ecole de Metz où il va professer pendant deux ans. Puis il enlève la 1ère place au Concours d'Angers où il va désormais vivre jusqu'à son décés.

Lucien JACQUES

1891 / 1961
Lucien JACQUES

Lucien Jacques est né le 2 octobre 1891 à Varennes-en-Argonne, dans la Meuse. Il est le fils d’Alphonse Jacques, cordonnier et de Jeanne Scheck, vendeuse de tabac.

Gabriel SALMON

1485 (?) - ?
Gabriel SALMON

Gabriel Salmon est né à Lunéville à la fin du XVe siècle. Fils du peintre allemand Bernard de Heidelberg, il débute sa carrière comme peintre au service du Duc Antoine et s’installe à la cour de Lorraine dès 1515. Malheureusement aucune de ses peintures n’est parvenue jusqu’à nous.

Paul LESCHHORN

1876 - 1951

Paul Leschhorn naquit à Metz en 1876 où son père, un ingénieur allemand, venait de s’installer. Doué pour le dessin, Paul Leschhorn commence sa formation à l'âge de dix-sept ans, à l'école des arts appliqués de Strasbourg. Il commence sa carrière comme artiste décorateur. À partir de 1900, il puise son inspiration dans les Vosges toutes proches (vallée de Munster notamment), dont les paysages enneigés évoquent les estampes japonaises. En 1903, il complète sa formation à l’école des Beaux-arts de Karlsruhe.Entre 1924 et 1931, il séjourne souvent en Corse.

Pierre-Georges JEANNIOT

1848 - 1934
Pierre-Georges JEANNIOT

Le peintre et graveur Pierre-Georges JEANNIOT est né en Suisse en 1848. Son éducation artistique a commencé avec son père, Pierre Alexandre Jeanniot (1826-1892), longtemps directeur de l'École des beaux-arts de Dijon. Pourtant, Pierre Georges Jeanniot entame tout d'abord une carrière militaire, en tant qu'officier d'infanterie(1866-1881), sans jamais cesser de dessiner. Il expose pour la première fois en 1872 au Salon de Paris où il présente une aquarelle sous le titre "Intérieur de forêt".

Ignace-Joseph de CLAUSSIN

1766 - 1844
Jean-Jacques de CLAUSSIN       :  Les buveurs d'après Van Ostade

Le chevalier Ignace-Joseph de Claussin est un des types les plus curieux du genre amateur. Né à Lunéville en Lorraine, il habita Londres (TitchfieldStreet) vers la fin du XVIIIe et au commencement du XIXe siècle, parait avoir travaillé quelque temps à Amsterdam, puis s'établit à Paris. A Londres il publia, en 1804, sous le nom de son éditeur J. H. Green, en anglais, un catalogue des estampes de Callot. Vieux et oublié, il mourut aux Batignolles, faubourg au nord de paris, à cette époque encore une commune séparée.

Pages

S'abonner à RSS - Graveur