Aquafortiste

Jean NOCRET

(1615 - 1672)
Jean Nocret  "Louis XIV et sa famille travestis en Dieux de l'Olympe"

Peintre d'histoire, de portraits et aquafortiste, il est né à Nancy en 1615 et meurt à Paris en 1672.

Élève de Jean Le Clerc, maître lorrain, Nocret entreprend un voyage à Rome. Sur place, il rencontre Nicolas Poussin et exécute des copies pour monsieur de Chantelou.  De retour à Paris en 1644, il est nommé en décembre 1649 peintre du roi, valet de chambre du roi, et peintre du duc d'Orléans, et se fait vite connaître comme un grand portraitiste.

Albert OHL DES MARAIS

(1872 - 1957)
Albert OHL des MARAIS  "Le vieux Saint-Dié"

Roger MARAGE

(1922 - 2012)
Roger MARAGE

Peintre et graveur, il est né à Pont-à-Mousson (54) en 1922 et mort en Bretagne le 21 juin 2012,  

Fils de Pierre Marage, préfet du Morbihan, Roger Marage est l'aîné de trois fils. Attiré par la peinture et la gravure, il entre à l'École des beaux-arts de Rennes où il a pour professeur Mathurin Méheut. Il intègre l'École nationale supérieure des beaux-arts de Paris 5 le 6 novembre 1946, où il retrouve quelques condisciples de Rennes : Dauvergne et Guillaumel, entre autres.

En 1947 il débute sa carrière d'enseignant dans cette même école où il travaille jusqu'en 1982.

Claude MALLMANN

(1915 - 1981)
Claude MALLMANN  "Maternité"

Graveur et dessinateur, né à Metz en 1915, il meurt dans cette ville en 1981. Fils d’un père amateur de dessin et de peinture, Claude Mallmann passe son enfance dans l’atelier familial d’encadrement. Il participe dans sa jeunesse à la revue messine « Préludes », de 1933 à 1936.

Jean LE CLERC

(1586 - 1633)
Jean Le CLERC  "La méditation de St. François d'Assise"

   Peintre d'histoire baroque caravagesque et graveur à l'eau forte, rattaché à l'école de Lorraine. Il naquit à Nancy en 1586 et y décède en 1633.   

Sébastien LE CLERC

(1637 - 1714)
Sébastien LECLERC

Graveur né à Metz en 1637, il meurt à Paris en 1714. Fils unique d’un orfèvre messin, il est un véritable enfant prodige, et manie le burin dès l’âge de 7 ans. Cette extraordinaire précocité fut remarquée par le prieur de Saint-Arnould, qui se soucia alors de son éducation. Suivant une légende apocryphe, il aurait été aide de cuisine de cette abbaye, et même plus tard cuisinier à Metz, comme quelques années auparavant Claude Gellée avait été apprenti pâtissier à Toul.

René LORRAIN

(1873 - après 1949)
René LORRAIN  "La Côte Sauvage de Belle-Isle"

Peintre et graveur, il est né à Nancy en 1873. Il fut élève de Larcher et de Gustave Moreau. Il a figuré au Salon de Nancy de 1892 à 1900 avec des portraits, des scènes de genre (Solitude, Repos, Une visite...), des paysages (La Meurthe à Bosserville, Soir d'automne, La Meurthe aux Grands Moulins, le soir..), des sujets militaires (1895). Comme graveur, il fit surtout des eaux fortes en couleur. Il a exposé au Salon de Paris à partir de 1910, en 1914, il propose une eau forte "La leçon de clavecin".

Jean-Baptiste LEPRINCE

(1734 - 1781)
Jean Baptiste LEPRINCE  "Le diseur de bonne aventure"

Jean-Baptiste Le Prince, peintre de genre français, paysagiste, portraitiste et graveur sur cuivre, naît le 17 septembre 1734 à Metz, fils de sculpteur. Vers 1750, Le Prince se rend à Paris où il prend ses premiers cours chez François Boucher (1703–70). En 1754, il part en Italie et voyage pendant trois ans en passant plus tard par la Hollande pour arriver à Saint-Pétersbourg.

Paul LEMAGNY

(1905 - 1977)
Paul LEMAGNY  "Pablo Picasso"

Peintre et graveur, il est né à Dainville-Bertheleville (55) en 1905 et meurt à Versailles en 1977.  La Première Guerre mondiale le trouve à Amiens, puis son père étant de retour dans la Meuse, il fait, de 1918 à 1924, des études brillantes au lycée deBar-le-Duc qu'il quitte bachelier. Son avenir oscille alors entre la philosophie, l'histoire et le dessin. Finalement, c'est sous l'impulsion de son professeur de dessin, M. Philbert, qu'il choisit cette dernière discipline.

Charles LALAISSÉ (de)

(1811 - ?)
Charles de LALAISSÉ  "Adam et Eve"

Graveur, il est né à Nancy en 1811. Il eut pour maîtres Fortier et Guirlenger. Il a exposé au Salon de Paris entre 1835 et 1857. On lui doit des images religieuses, des vues de villes et des vignettes.

 

Bibl.  :   "Bénézit 1976 T6"

Pages

S'abonner à RSS - Aquafortiste